La force du vide

Avez-vous l’habitude de conserver des objets inutiles, en pensant qu’un jour, qui sait quand, vous pourriez en avoir besoin ?
Avez-vous l’habitude d’accumuler de l’argent et de ne pas le dépenser parce que vous pensez que vous pourriez en manquer dans l’avenir ?

Avez-vous l’habitude de mettre en réserve des vêtements, des chaussures, des meubles, des ustensiles et autres fournitures domestiques que vous n’avez pas utilisés depuis quelque temps ?
Et en vous ? Avez-vous l’habitude de garder des reproches, du ressentiment, de la tristesse, des peurs et plus encore ?

Ne le faites pas !

Il est nécessaire de faire de la place, de laisser un espace vide pour permettre à de nouvelles choses d’arriver dans votre vie. Il est nécessaire de vous débarrasser de toutes les choses inutiles qui sont en vous et dans votre vie afin que vienne la prospérité. La force de ce vide est une force qui va absorber et attirer tout ce que vous souhaitez.

Tant que vous retenez matériellement ou émotionnellement des sentiments anciens et inutiles, vous n’aurez pas de place pour de nouvelles opportunités. Les biens doivent circuler. Nettoyez vos tiroirs, les armoires, les ateliers, le garage. Donnez ce que vous n’utilisez plus.

L’attitude qui consiste à garder un amas de trucs inutiles enchaîne votre vie en bas. Ce ne sont pas les objets que vous gardez qui font stagner votre vie… mais plutôt l’attitude de garder… Quand nous gardons en réserve, nous envisageons la possibilité du manque, de la pénurie… Nous croyons que cela pourrait manquer demain et que nous ne serons pas capables de satisfaire ces besoins.

Avec cette idée, vous envoyez à votre cerveau et à votre vie deux messages : Que vous ne faites pas confiance à l’avenir et que vous pensez que ce qui est nouveau et ce qui est meilleur ne sont pas pour vous.

Pour cette raison, vous vous réconfortez en conservant de vieux trucs inutiles.
Débarrassez-vous de ce qui a perdu de ses couleurs et de son éclat…
Laissez entrer chez vous et en vous-mêmes ce qui est nouveau…

Tiré du livre « The Principle of Emptiness » de JOSEPH NEWTON

desirdetre.com
3 Responses
  1. agbeko Yawo Tonato Répondre

    VOS COMMENTAIRES CONSTITUENT UNE RÉPONSE PRIMORDIALE POUR UNE VÉRITABLE VIE ÉQUILIBRE

  2. pascal midavaine Répondre

    Il y a un peu plus d’un an, le hasard m’a permis de lire le livre de Dominique Loreau  » L’art dans la simplicité « .
    Une révélation. Finis les armoires surchargées, la  » mal bouffe  » , Toujours vouloir plus, plus d’argent, plus de temps, plus plus plus .
    Changement d’alimentation, ralentir pour profiter de la vie.
    C’est une première approche pour une vie zen .
    Je ne regrette qu’une chose, ne pas avoir appliquer cette méthode plus tôt .

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu