Oracle 10Cet article traite de la façon de se sortir des problèmes sans encombre, si c’est encore possible. Nous sommes tous confrontés régulièrement à des difficultés, et vous êtes peut-être, en ce moment, dans une situation délicate. L’enjeu de cet lecture va être de trouver des solutions pour vous en sortir en s’appuyant sur les enseignements ancestraux du Yi Jing.

Comment se sortir des problèmes

En premier lieu, il est important d’apprendre à bien connaître le danger potentiel des difficultés où vous êtes, cela vous permettra de les gérer au mieux. Après cela, il sera tout aussi fondamental d’être attentif à reconnaître leur réalité, le danger ne disparaitra pas sans une action concrète de votre part.
Il faudra agir avec discrétion et surtout, éviter de s’imposer avec force. Dans une situation dangereuse, marchez à pas de velours, comme sur des œufs, avec vigilance tout en étant bien conscient de vos difficultés à juger objectivement des évènements.

  • A faire : Respecter la force du phénomène à gérer.
  • A éviter : Négliger la gravité potentielle de la situation et se penser plus fort qu’elle.

Comment travailler les problèmes ?

Socialement

  • Nous devrions faire en sorte de connaître à fond la dynamique des systèmes dans lesquels nous baignons afin de savoir en respecter les codes et éviter des erreurs supplémentaires. Le Tao préconise de nous conduire avec respect, comme si nous étions « en visite » partout où nous sommes.
  • Très souvent, nous essayons de choisir nos relations et nous réagissons violemment à des personnalités trop différentes de nous. Le piège est de considérer nos jugements sur les autres comme des vérités, nous nous sentons alors supérieurs. Nous pouvons alors rapidement être considérés comme impolis, prétentieux voire arrivistes. C’est très préjudiciable et peut nous conduire à des conflits qui vont alors nous rendre, en plus, arrogants.
  • La position de force adoptée est inappropriée, l’ego nous illusionne en nous poussant à adopter la posture de « chef » ou de « cerveau » ou de « gourou ». Il est toujours plus opportun d’agir avec tact et douceur.

Dans sa vie de couple

Nous pouvons avoir un avis différent sur nos activités et nos comportements respectifs et dénigrer l’autre parce qu’il est trop distinct de nous. Là encore, attention à éviter de se sentir supérieur, à trop mettre en question les valeurs de son partenaire et à le considérer comme un être frivole. Cela mettrait le couple en danger, les différences sont complémentaires, chacun a son rôle à jouer.

Vie intérieure

La situation qui pose problème est peut-être due au fait que l’on croit avoir atteint une connaissance spirituelle bien supérieure à celle des autres personnes fréquentées. Les différences qualitatives entre les uns et les autres sont peu importantes, l’idéal étant de vivre en harmonie avec tous. Montrons-nous sincères et spontanés, sans se mêler de tout en prétendant tout savoir, personne ne possède tous les dons naturellement.

Au final

Tout ce que vous vivez n’est qu’expérience. L’enjeu du pétrin où vous pouvez être embourbé est juste de tirer l’enseignement et de vous souvenir de son caractère dangereux. A l’heure du bilan de l’expérience, il sera juste important d’intégrer la théorie de vos expériences pratiques. C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Marchez le plus naturellement possible de l’endroit où vous êtes vers celui où vous voulez aller.

Hexagramme 10 La Marche
Yi Jing Pratiques et interprétations

Marie Bertolotti

Accueil et inscription au blog desirdetre.com