Comment apprendre de la vie ?

En règle générale, dans la première partie de notre vie, nous cherchons à posséder ce qui nous entoure, nous sommes dans « L’AVOIR ». Nous désirons une voiture, un conjoint, des enfants, une maison, de l’argent… Cette étape franchie, il va falloir passer par la case « ÊTRE » pour enfin devenir « SAGE ».

La finalité ultime de la vie étant de développer notre sagesse et notre conscience, nous n’avons qu’une solution pour réussir ce challenge : nous créer des problèmes. Chaque conflit, chaque difficulté rencontrés peuvent permettre notre transformation en un humain plus vertueux.
Du coup, tout ce qui nous ennuie, nous hérisse les poils (police, patron, conjoint, enfant, voisins…) sera un apprentissage qui nous permettra, à long terme, de devenir plus « éclairé ». Chaque situation ingérable, difficile nous permettra de faire fonctionner plus efficacement notre cerveau pour en sortir indemne. Il restera de tout cela des expériences qui pourront nous servir à l’avenir.

Mais seulement si nous avons pris le temps d’en tirer les leçons. Quelle que soit la problématique, la question sera toujours : « Qu’est-ce que nous avons appris de cette galère ? »
Et, peut-être, finir par dire « MERCI » à la difficulté rencontrée  parce que nous avons appris, compris et surtout nous avons changé pour devenir meilleur.
Si la transformation n’a pas lieu, le problème se représentera sous une autre forme. Nous n’aurons pas le choix, il faudra grandir en sagesse avant de mourir.

« Soit je lâche, j’accepte et je me transforme.
Soit je résiste, je me contracte, je stagne et…
je recommence… »

Les crises graves et catastrophiques (souvent composées d’une multitude de problèmes simultanés) sont faites pour que le mental lâche, pour qu’il se déconnecte. Ces grandes crises arrivent souvent bien après des petits problèmes successifs dont on n’a pas tiré l’enseignement.

Si vous ne savez vraiment pas pourquoi tout ces problèmes vous tombent dessus, alors allez marcher, seul et le plus longtemps possible. Pour augmenter vos prises de conscience, votre corps doit être en mouvement.

Tiré de l’enseignement donné au Cercle Taoïste Lyon

Souriez c’est important
Marie
desirdetre.com


◕‿◕ Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'être produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine. Désir d'être est géré par une association à but non lucratif, le blog ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en libre accès, car je considère que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, Désir d'être a des frais à honorer.
Vous comprenez donc sans doute pourquoi je sollicite votre soutien, même pour 1 €, vous pouvez soutenir Désir d'être, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

4 Responses to “Comment apprendre de la vie ?”
  1. Bonjour Marie,

    Au cours de recherche sur le web, je suis arrivée sur votre site.

    Merci pour la lumiére: la clarté de vos mots, de vos phrases.

    Tout ceci semble accompagné de douceur et d’humilité.

    Merci, vous m’inspirer beaucoup, et pourtant je ne vous connais pas!

    louka

  2. André Gadbois Répondre

    Bonjour,
    Pourquoi se concentre-t-on sur les problèmes plutôt que les projets ce qui va bien? Pourquoi entretenons-nous de la haine et du ressentiment envers des gens difficiles? Et ne pouvons jouir du moment présent? Merci de répondre.

    • Nous nous concentrons surtout sur les problèmes parce que nous souhaitons survivre en priorité. Il vaut mieux se rappeler du négatif au cas où il réapparaitrait dans nos vies.
      Avec la sagesse vient l’amour inconditionnel, mais pas tant que la conscience ne s’est pas développée… Il faut donc d’abord passé par le conflit, en voir les conséquences pour pouvoir ensuite basculer dans le « Bon »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.