Comment apaiser l’esprit des enfants

Pour apaiser l’esprit, réduire l’insomnie, calmer l’inquiétude, le stress, l’anxiété croissante, etc… qui chaque jour impactent, chamboulent, bouleversent nos enfants sur le plan psychologique et physique, les deux étant interreliés, comment fait-on ?
Réponse : En reprogrammant chaque soir leur cerveau au calme, au sentiment de sécurité, au bonheur, à l’espoir, à ce qui est beau, bon, grand et positif, et plus encore… Pour qu’ils puissent intégrer que non seulement «Ça va bien aller !» mais que «Ça va déjà bien maintenant, là, ici et maintenant ! Au moment présent, moment parfait !»

Méthode simple et efficace

Pratiquer simplement ce petit jeu/exercice simple tous les soirs :

Avant de le coucher, ou une fois sur l’oreiller, invitez votre enfant à identifier, et à vous dire à voix haute, ou de simplement se le dire à lui-même, au moins trois moments joyeux, gratifiants, soit « trois choses positives », ou plus, qui se sont bien déroulées et qui lui ont fait plaisir, lui ont apporté de la joie, de la satisfaction, du bonheur pendant la journée.

Le but du jeu/exercice est donc de reprogrammer le cerveau qui a tendance a remarquer, à retenir et à emmagasiner les menaces et le négatif pour les remplacer par des énergies et vibrations apaisantes et réconfortantes, sécurisantes au moment du coucher.
Ça permet donc de remettre en place au niveau du cerveau le positif, le paisible, l’apaisant, le réconfortant, etc… ces sensations bienveillantes qu’il a ressenti au cours de la journée et de l’inviter à les remettre en perspective au niveau de sa conscience précisément juste avant l’heure du coucher.

C’est une manœuvre simple, mais prouvée efficace pour tous ( même les adultes) par les professionnels de la santé, et notamment aussi pour prévenir le burnout.
C’est donc un petit jeu/exercice rempli d’amour, de compassion et de bienveillance envers tous les enfants/adultes du monde en cette période de pandémie et de grandes insécurités.

Que se passe-t-il en fait ?

C’est l’effet extraordinaire de la gratitude, de la reconnaissance, qui se met en œuvre et qui agit puissamment sur la psyché humaine. Tout ça, par le pouvoir extraordinaire de la visualisation et par le biais des émotions positives et bienveillantes qu’on suscite chez l’enfant en choisissant simplement trois petits ou grands moments joyeux, positifs, gratifiants de sa journée avant de s’endormir.
Ainsi, dans leur sommeil, vos enfants transporteront tout ça consciemment et avec un sourire aux lèvres, et comme par osmose, ça se déposera en profondeur jusque dans leur subconscient et jusque dans leurs rêves. Ils se réveilleront plus confiants, joyeux et avec l’espoir toujours renouvelé d’un aujourd’hui calme, tranquille et sécuritaire et de lendemains heureux, meilleurs, et remplis de promesses de vie et d’avenir.

Source : Jude Chiasson
https://www.facebook.com/Massotherapie.Jude.Chiasson

Souriez c’est important,
Marie
desirdetre.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.