Dans toute relation, il peut apparaître des problèmes apparemment insolubles qui vont générer des sentiments de confusion et d’impuissance des deux cotés. Chaque partie se bat pour convaincre l’autre de la validité de son point de vue et souvent, le débat aboutit dans une impasse. Ce bourbier dont on ne parvient plus à s’extraire est la principale cause de rupture.

Quand on ne veut plus aimer, il est facile de trouver toutes sortes d’excuses. Mais une relation n’aura réellement de chance de s’épanouir que si l’on apprend à résoudre les problèmes, ensemble. La patience permet souvent d’attendre que les eaux agitées se calment, vous pourrez alors voir clairement ce qu’il se passe. Il faut du temps pour qu’une personne se sente à l’aise dans une relation et pour qu’elle révèle qui elle est vraiment. Soyez persévérant, ayez confiance et maintenez le cap à travers les changements.

Il est important de comprendre que lorsque quelqu’un que j’aime me fait de la peine et me malmène, je dois, justement, le considérer comme un ami très cher et sacré. Il m’enseigne la patience, la tolérance, il me donne la possibilité de grandir spirituellement et l’occasion de résister à la colère et à la vengeance.

Nous devons savoir que nous sommes tous « bon ET mauvais ». Qui a fait quelque chose de très mal est aussi capable de faire quelque chose de très bien. Quand on accepte l’autre dans son entièreté, l’indulgence et le renouveau ne sont pas loin.
Et puis franchement, est-ce que je suis tout blanc moi ?

Pour autant, il peut devenir nécessaire de rompre une relation car on ne peut contrôler l’amour qui nous unit. Mais on ne doit pas écarter ou rejeter quelqu’un de notre cœur. Quand on renonce à une personne, on renonce en même temps à une partie de soi. Une fois que l’on a commencé à s’aimer soi-même, il devient facile d’aimer quelqu’un d’autre, quel qu’il soit.

Chaque seconde, chaque personne, chaque rencontre est précieuse.

Marie Bertolotti
desirdetre.com