Je fais du yoga et chaque cours se termine par une salutation particulière dont je ne connais pas le sens. Du coup, j’ai souhaité comprendre ce qui se cachait derrière ce salut « Namasté », mot provenant de la langue sanskrite et sacrée de la culture hindoue.

Souvenirs de voyage

NamastéJe me suis alors souvenue que lors de nos séjours en Thaïlande, tout le monde nous saluait de la sorte et bien évidemment, nous faisions de même. En signe de bienvenue ou de bonjour, il me semblait que l’on posait ainsi les bases du respect nécessaire à toute rencontre. Je ressentais, à chaque fois, une grande humilité face à mon interlocuteur. Jusqu’à aujourd’hui, j’en étais restée là, j’ai donc étudié la question avec plaisir, en souvenir de mes voyages en Asie.
Ce Namasté serait donc une formule de salutation, mais elle est beaucoup plus que cela. C’est aussi une approche respectueuse et profonde de la vie qui permet d’être totalement connecté au présent, au quotidien, au monde, aux autres et à soi.

De l’usage de l’humilité

Le « Namasté » est un outil du cœur, un geste d’humilité qui signifie « la part de divin en moi reconnaît et respecte la part de divin en toi ». Étymologiquement, le terme “namas” signifie “salut” ou “révérence”, et provient de “nam” qui signifie “se prosterner” ou “s’incliner”. Le suffixe “te” correspond à un pronom personnel qui signifie “à toi”. Mon ressenti d’humilité en Thaïlande avait donc été justifié.
Ce salut s’accompagne de l’Anjali Mudra qui consiste à unir les paumes des mains au niveau de son cœur tout en inclinant doucement sa tête. La signification peut être encore plus spirituelle si vous fermez les yeux et inclinez la tête dans un but de soumission de votre mental à votre cœur. Les doigts de chaque main se touchant pour que votre karma ou vos actions soient en harmonie et soumis à la droiture et à la connaissance.

Selon la tradition, ce geste s’exécute avec les mains jointes à plat au-dessus de la tête pour saluer Dieu, avec les mains devant le visage, pour saluer le guide spirituel ou Guru, et avec les mains devant la poitrine, pour saluer ses semblables.
Puisque cette révérence vient du fond du cœur, elle tisse un lien authentique entre les personnes qui se saluent ainsi. Du coup, elles ne s’embarrassent pas d’attentes et de masques sociaux. Ce « Namasté » fait travailler l’ego démesuré, il permet de s’élever au dessus de lui pour s’ouvrir aux autres. Il induit la paix, la bonté, la compassion, l’empathie, c’est un art de vivre.

De l’usage du respect

Respecter, c’est reconnaître les sentiments, les souhaits et les droits d’autrui même si des désaccords, des convictions opposées peuvent exister. Si nous fermons la porte dès qu’il y a des différences, nous ne progressons pas.
Vivre une vie « Namasté », c’est faire preuve d’attention au quotidien, il s’agit d’honorer et apprécier les gens à leur juste valeur, avec bonté. Il s’agit de tenter de se comprendre, d’accepter de ne pas être d’accord et ne pas entrer en guerre pour autant.
En Inde, les enfants apprennent à dire poliment « Namasté » à leurs ainés dès leur plus jeune âge.  « Namasté » nous fait prendre conscience de l’autre, de sa légitimité et de sa bonté. Il est une marque de respect de soi, de l’autre et de la planète.

De l’usage du don

« Pour recevoir, il faut d’abord donner ». Deepak Chopra

Un petit geste peut avoir un grand impact, un sourire à un inconnu, une oreille attentive, un coup de main, un merci, ces gestes alimentent la paix que nous souhaitons tous.
Vous voulez être heureux ? Rendez les autres heureux.
Vous voulez être aimé ? Aimez.
Qu’avez-vous à perdre ? Au pire, il ne se passera rien, au mieux, vous recevrez au centuple.

Adressez des Namasté aux autres et à vous-même pour construire une meilleure humanité. Demandez-vous ce que vous avez à offrir au monde avant de vous demander ce qu’il a à vous offrir. Soyez d’abord respectable, reconnaissant et bienveillant, même si vous vous sentez maltraité.

Namasté signifie « Je m’incline devant toi », c’est un geste simple.

Et souriez, c’est important
Marie Bertolotti
desirdetre.com