Solutions pour être heureux

L’homme mémorise essentiellement les évènements « négatifs » de sa vie parce qu’il veut vivre avant tout. Il est donc important pour lui de se rappeler dans quelles circonstances il a failli mourir ou au cours de quelle expérience il a été en danger.
Cette fonction « survie » est nécessaire pour le « sauver » mais pas pour le rendre heureux.

Pour accéder au bonheur, l’homme doit vivre pleinement  et en toute conscience les moments « positifs »  de sa vie, sinon, il ne les mémorisera pas.
Or, quand nous vivons des moments privilégiés, trop souvent nous pensons ou faisons autre chose en même temps. Nous ne sommes pas dans la conscience totale du plaisir que nous éprouvons.
Vous êtes au cinéma pour un film dont l’acteur principal est votre idole. Mais, en même temps que vous admirez l’acteur, vous surveillez votre portable greffé à votre main et pensez à ce rapport qu’il faudrait rendre demain au bureau… Appréciez-vous la séance ? Non.  Ce moment de plaisir que vous vous êtes accordé ne vous laissera aucun souvenir positif. Dommage.

Il est important d’être attentif à chaque instant vécu. Nous sommes trop stimulés et avons trop d’activités simultanées. Nous y perdons notre sérénité et notre joie.
Ne cuisinez pas en vous demandant si votre conjoint appréciera, cuisinez, point.

Selon les taoïstes, la terre est chaos et tout est mouvement constamment. Il est donc inutile de se battre à tenter de mettre de l’ordre. Pour être heureux, il suffit d’accompagner le mouvement de la vie en recréant de l’harmonie dans le chaos.

Lâchez-prise, acceptez ce qui est et nourrissez-vous de plaisirs vécus pleinement et joyeusement :
« Les pattes du canard sont courtes, il est vrai mais les allonger ne lui apporterait rien. »
Tchouang-Tseu

Tiré en partie de l’écoute de Frédéric Lenoir :
Du bonheur, un voyage philosophique

Marie Bertolotti

desirdetre.com

One Response
  1. Merci Marie,
    c’est toujours avec plaisir, non avec bonheur (!) que je lis tes articles et découvre des liens comme celui de Frédéric Lenoir….

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu