Solutions pour être heureux

Le bonheur n’est pas quelque chose qui arrive à l’improviste, il n’est pas le résultat de la chance, il ne s’achète pas et ne se commande pas, il ne dépend pas des conditions externes mais de la façon dont elles sont interprétées.
La clé du bonheur est dans la maîtrise de sa conscience.

2 erreurs à éviter

Primo, croire que je n’ai aucun effort à faire pour être heureux. Les meilleurs moments de la vie n’arrivent pas si je suis passive ou au repos. Ils arrivent quand le corps ou l’esprit sont utilisés jusqu’à leurs limites dans un effort volontaire en vue de réaliser quelque chose d’important.
Donc pas dans le canapé devant la télévision. Dommage n’est-ce pas ?

Secondo, croire que mes besoins devraient être satisfaits, par Dieu sait qui, est une erreur. L’univers n’a pas été créé pour me contenter. Et s’il arrivait que mes besoins soient comblés, immédiatement je désirerais autre chose…

Alors comment être positif ?

Nous connaissons tous des personnes pouvant transformer une situation désespérée en défi, uniquement par leur façon d’interpréter les choses et par la force de leur personnalité. Comment font-elles ?

L’apaisement intérieur

Il est possible de transformer la réalité dans la mesure où l’individu influence ce qui se passe dans sa conscience. C’est la qualité la plus importante pour être plus heureux et elle se travaille par l’apaisement intérieur, le contrôle de ses émotions et de ses pensées. Les techniques pour atteindre ce but foisonnent, EFT, EMDR, méditation, psychothérapie, travail sur soi…

Maîtriser ses intentions

Notre vie est la somme des choses vues, entendues, senties, touchées, goûtées. Notre esprit est orienté vers certains stimuli et pas d’autres. Ces informations pénètrent dans notre conscience parce qu’elles y sont autorisées, NOUS décidons de les accepter, d’y porter attention.

Mon intention est, depuis de nombreuses années, de ne plus écouter les infos (catastrophiques et orientées), de ne plus regarder de films horribles ou angoissants et de ne plus me mettre en présence de personnes agressives. Je choisis des stimuli plus bienveillants.

Maîtriser sa concentration

Le contrôle de la conscience suppose aussi la capacité de concentrer son attention, d’éviter les distractions et de soutenir l’effort assez longtemps pour atteindre le but poursuivi.
Chaque individu dispose d’une attention limitée qu’il peut orientée intentionnellement comme un rayon d’énergie ou qu’il peut disperser dans des activités décousues et aléatoires.
La vie d’un individu ressemble à la façon dont il utilise son attention.

Agir et être heureux

Lorsque nous choisissons un but librement, juste pour le plaisir de l’action et que nous nous investissons dans la mesure de nos capacités et de notre concentration, ce que nous ferons sera agréable. Et ayant goûté cette joie, nous nous efforcerons d’y goûter à nouveau.

Ce n’est pas ce que nous possédons qui améliore la qualité de la vie mais ce que nous éprouvons vis à vis de nous-mêmes lorsque nos expériences nous rendent joyeux. Rien à voir avec le plaisir lié au confort, au sexe ou gadgets en tous genres.

Les 8 caractéristiques de l’expérience optimale qui rend heureux :

  • La tâche entreprise est réalisable mais constitue un défi et exige une aptitude particulière.
  • L’individu se concentre sur ce qu’il fait.
  • La cible visée est claire.
  • L’activité en cours fournit une rétroaction immédiate.
  • L’engagement de l’individu est profond et fait disparaitre toute distraction.
  • La personne exerce le contrôle sur ses actions.
  • La préoccupation de soi disparait mais le sens de soi est renforcé à la suite de l’expérience.
  • La perception de la durée est altérée.

Tout au long de votre vie, qu’est-ce qui vous a rendu vraiment joyeux et fier ?  
Quelles sont vos intentions à présent ? 

Tenir compte de sa fonction « Survie »

L’homme mémorise essentiellement les évènements « négatifs » de sa vie parce qu’il veut vivre avant tout. Il est donc important pour lui de se rappeler dans quelles circonstances il a failli mourir ou au cours de quelle expérience il a été en danger. Cette fonction « survie » est nécessaire pour le « sauver » mais pas pour le rendre heureux.
Pour accéder au bonheur, l’homme doit vivre pleinement  et en toute conscience les moments « positifs »  de sa vie, sinon, il ne les mémorisera pas.
Or, quand nous vivons des moments privilégiés, trop souvent nous pensons ou faisons autre chose en même temps. Nous ne sommes pas dans la conscience totale du plaisir que nous éprouvons.
Vous êtes au cinéma pour un film dont l’acteur principal est votre idole. Mais, en même temps que vous admirez l’acteur, vous surveillez votre portable greffé à votre main et pensez à ce rapport qu’il faudrait rendre demain au bureau… Appréciez-vous la séance ? Non.  Ce moment de plaisir que vous vous êtes accordé ne vous laissera aucun souvenir positif. Dommage.

Il est important d’être attentif à chaque instant vécu. Nous sommes trop stimulés et avons trop d’activités simultanées. Nous y perdons notre sérénité et notre joie. Ne cuisinez pas en vous demandant si votre conjoint(e) appréciera, cuisinez, point.

Se réjouir

Une des façons de toucher au bonheur est de prendre du plaisir à vivre. Tout simplement. Minute après minute. C’est aussi se réjouir de toutes les expériences que la vie me propose pour grandir. Les bonnes comme les mauvaises.

  • La vie est dure avec moi ?
  • Qu’est-ce que j’apprends dans ce qui m’arrive ?
  • Qu’est-ce que je vais en faire ?
  • Qu’est-ce que je vais changer dans ma vie?
  • Quelles conséquences sur mes actions d’humain responsable ?

Je dois me préparer à vivre des événements perturbants qui ne me conviennent pas. Ils font partie du cours normal de la vie.  Si je les attends, je les crains moins et donc je les vis mieux.

Préparez-vous. Lâchez-prise, acceptez ce qui est et nourrissez-vous de plaisirs vécus pleinement et joyeusement.

Selon les taoïstes, la terre est chaos et tout est mouvement constamment. Il est donc inutile de se battre à tenter de mettre de l’ordre. Pour être heureux, il suffit d’accompagner le mouvement de la vie en recréant de l’harmonie dans le chaos.

Tiré en partie de l’écoute de Frédéric Lenoir (Du bonheur, un voyage philosophique), du livre  « Vivre » Mihaly Csikszentmihalyi et de l’enseignement donné au Cercle Taoïste Lyon

Marie Bertolotti

desirdetre.com

 

Abonnez-vous aux clés du Week-End fleur tulipe rouge

One Response to “Solutions pour être heureux”
  1. Merci Marie,
    c’est toujours avec plaisir, non avec bonheur (!) que je lis tes articles et découvre des liens comme celui de Frédéric Lenoir….

Votre avis est le bienvenu