Ne laissez pas le mental contrôler votre vie

La plus grande partie de la souffrance humaine est inutile. On se l’inflige à soi-même aussi longtemps que, à son insu, on laisse le mental prendre le contrôle de sa vie.

La liberté commence quand vous prenez conscience que vous n’êtes pas cette « entité », c’est à dire « le penseur ».  En sachant cela, vous pouvez alors surveiller « cette entité ». Dès l’instant où vous vous mettez à observer « le penseur », un niveau de conscience plus élevé est activé.

Fermez les yeux et dites-vous ceci : “Je me demande quelle sera ma prochaine pensée.” Puis soyez aussi attentif qu’un chat surveillant un trou de souris. Vous verrez que la prochaine pensée ne surviendra pas tant que vous serez attentif.

1/ Se reconnecter au présent

Observez le rythme de votre respiration
Vous êtes en ce moment
Sentez l’air qui entre et qui sort de vos poumons.
Sentez l’énergie de vie qui circule dans votre corps.
Ressentez le champ énergétique en vous.

Tout ce que vous aurez jamais à affronter et à envisager dans la vie réelle, c’est cet instant.
Demandez-vous quel problème vous avez à l’instant et non celui que vous aurez l’an prochain, demain ou dans 5 minutes.
Qu’est-ce qui ne va pas en ce moment ?
Laissez chaque chose être, au-dedans comme au-dehors.
Reconnaissez en chaque chose son « être là ».
Plongez totalement dans le présent.
Fixez votre attention sur le présent et dites-moi quel est votre problème maintenant.

Tous les problèmes sont des illusions du mental. Il est impossible d’avoir un problème lorsque votre attention est totalement dans le présent. Une situation a besoin d’être acceptée telle quelle ou solutionnée. Pourquoi en faire un problème ?

2/ Se connecter à son corps énergétique

Exercice 1 :

Installez-vous sur une chaise, gardez la colonne droite, détendez votre corps, fermez les yeux et prenez quelques respirations profondes.
Sentez-vous respirer dans la partie basse de votre abdomen.
Observez les légères expansions et contractions qui se produisent à l’inspiration et à l’expiration.
Prenez conscience de votre champ énergétique, ressentez-le, ne réfléchissez pas. Abandonnez toute image mentale de votre corps.
Ce qui reste,  c’est une sensation de présence qui englobe tout, le corps physique et énergétique.
Fusionnez avec votre corps énergétique, il n’y a plus d’observateur ou d’observé.
Puis reprenez conscience de votre corps physique, de votre respiration et de vos sens.
Ouvrez vos yeux.

Exercice 2 :

Si vous éprouvez de la difficulté à entrer en contact avec votre corps énergétique :
Concentrez-vous sur votre respiration.
Respirez dans le corps et à chaque inspiration et expiration, sentez votre abdomen se détendre et se contracter légèrement.
Fermez les yeux et visualisez-vous entouré de lumière ou immergé dans une substance lumineuse.
Respirez cette lumière.
Sentez cette substance lumineuse remplir votre corps et le rendre également lumineux.

Vous êtes alors dans votre corps, dans le présent.

Sources : « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent » Eckhart Tolle

desirdetre.com

One Response
  1. J’adhère totalement à votre propos qui reprend les clefs du lâcher prise : respirer, prendre conscience de ses sensations- être totalement dans le présent, en s’ouvrant à ce que nous ressentons et enfin, abandonner l’illusion de la toute puissance et accepter que le résultat final d’une action ne soit pas entre nos mains.
    Belle journée à vous,
    Sylvie

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu