Crise de la quarantaine

La crise de la quarantaine n’arrive pas par hasard, elle se compose de 3 étapes :

Acte 1

Dans la première partie de notre vie, entre la naissance et les 40-50 ans en général, nous avons pu subir et même être blessés par nos familles, nos parents ou bien nous avons rencontré des personnes qui nous ont fait du mal. Nous avons tous été égratignés et même écorchés par certaines rencontres, parfois pendant de longues années.
Et puis un jour, le système craque, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, la situation devient invivable. Les conflits ouverts et les ruptures se mettent alors en place avec toutes les douleurs et les souffrances qui en découlent.
Qu’il soit légitime ou pas, conscient ou pas, le seul but de ses épreuves que nous avons subies avant la quarantaine est, en fait, de nous obliger à grandir et à prendre notre autonomie.
Nous passons par cette période de crise une première fois à l’adolescence, mais  une seconde fois est possible plus tard, si c’est nécessaire.
Grâce à cette prise ou plutôt crise d’indépendance, nous deviendrons Acteurs de notre Vie.

Acte 2

Devenir Acteur de notre vie invite à des prises de conscience  :
– Je me rends compte que toutes les stratégies mises en place depuis toujours pour me faire aimer n’ont pas fonctionnées. Je me suis construit une personnalité que j’ai imposée en société mais il y a un décalage entre ce que je suis réellement et mes apparences, je ne suis pas « moi, » j’ai un masque. Je vis donc des frustrations, des tensions.
– Je me rends compte aussi que pour plaire, j’ai fait des choix qui ne me conviennent plus. Soit j’ai « obéi » (à ma famille, à la société), soit je me suis « rebellé » (j’ai été punk, révolutionnaire…).
– Parfois aussi, j’ai accepté de subir certaines situations intolérables (humiliations, violences, harcèlement…) pour des raisons qui étaient bonnes à une époque mais qui ne le sont plus aujourd’hui.

J’ai donc créé les conditions de mon propre malheur jusqu’à 40/50 ans. A ce stade de la réflexion, inutile de culpabiliser, nous faisons presque tous le même parcours. Ce qui est intéressant c’est que le changement et l’évolution sont en cours.

Acte 3

La crise de la quarantaine est juste la remise en question de toute ma vie, de qui je suis et de qui je voudrais être dorénavant. Elle m’obligera alors à passer par les difficultés, la dépression, les décisions difficiles et parfois même l’échec (familial, professionnel…). Moments difficiles à vivre, c’est vrai, mais ces problèmes à gérer augmenteront mon niveau de conscience et ma sagesse (à long terme, je vous l’accorde).
La crise de la quarantaine arrive parce que, dorénavant, je vois la vie sous un autre angle. J’ai grandi, je ne suis plus un jeune perdreau à qui l’on dicte son comportement ou ses pensées.
C’est le bon moment pour travailler sur soi seul ou avec l’aide de bouquins ou d’un tiers compétent qui nous ouvrira l’esprit et apportera du recul, plutôt que d’en rester à en vouloir aux coupables présumés.
Le but sera de devenir complètement autonome et responsable de sa vie, que du bonheur une fois qu’il sera atteint ! J’y suis passée, je sais quelle vie on peut avoir après la crise…


Il y a les cycles de succès au cours desquelles tout semble sourire et bien aller, et les cycles de l’échec quand tout ce que vous avez entrepris s’étiole et se désintègre et que vous devez tout laisser aller pour faire place à la nouveauté ou à la transformation.
Si vous vous accrochez et résistez à ce moment-là, cela veut dire que vous refusez de suivre le courant de la vie et vous en souffrirez.
L’involution est nécessaire pour qu’une nouvelle croissance puisse se produire. Vous devez avoir connu un grand échec sur un certain plan, une grande perte ou une profonde souffrance pour que la dimension spirituelle vous interpelle.
Rien ne dure, soit les choses se terminent, soit elles changent. Le bonheur et le malheur ne font qu’un.

« Mettre en pratique le pouvoir du moment présent » Eckhart Tolle


Tiré de l’enseignement donné au Cercle Taoïste Lyon

Souriez c’est important
Marie
desirdetre.com

◕‿◕ Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'être produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine. Désir d'être est géré par une association à but non lucratif, le blog ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en libre accès, car je considère que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, Désir d'être a des frais à honorer.
Vous comprenez donc sans doute pourquoi je sollicite votre soutien, même pour 1 €, vous pouvez soutenir Désir d'être, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

2 Responses to “Crise de la quarantaine”
  1. eh bien voilà une cure réussie on dirait…

  2. Bonjour, je travaille pour l’émission Mille et une vies sur France 2 présentée par Frédéric Lopez. Je travaille sur la thématique suivante ; « Enfant sage , j’ai explosé à l’âge adulte ». Nous entendons par là une personne qui aurait fait un virage à 90° par rapport à son image d’enfant sage . Ou j’ai fais une crise de la trentaine, quarantaine, cinquantaine. Pouvez-vous m’aider à trouver des profils correspondants ?

    Bien à vous Jade
    jade.rabilloud@reservoir-prod.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.