Il n’y a pas de mauvaise année

C’est avec joie et espoir que nous sommes entrés dans cette nouvelle année. J’ai trouvé que le texte qui suit de Félix Radu résumait parfaitement tout ce que je pouvais nous souhaiter à tous. Alors voilà, je vous le partage et vous envoie tous mes vœux de bonheur et d’amour pour 2022.

Ah j’oubliais ! Il n’y a pas de mauvaise année. C’est votre cerveau (et tout ce qu’il a ingurgité comme informations ces derniers temps) qui juge que 2021 fut annus horribilis (et 2020 aussi, tant qu’on y est).

Et si vous reprogrammiez votre cerveau ?
Aujourd’hui, pourriez-vous prendre une petite demi-heure pour lister tout ce qui a été positif pour vous en 2021 ? Regardez vos photos, vos profils, vos agendas… Faites l’effort de trouver à faire rayonner cette année 2021 pour imprimer en vous des bonnes ondes pour l’avenir. Vous ne le regretterez pas.

Le message d’amour de Félix

« Je souhaite que le temps n’emporte avec lui que les mauvais souvenirs. Qu’il laisse à nos histoires leurs couleurs et leur joyeux vacarme et qu’il nous laisse nos rencontres et nos premiers sourires. Nos muets désaccords et nos bruyantes victoires.
Je vous souhaite assez de nostalgie pour vous rappeler d’où vous venez et assez d’espoir pour toujours courir vers là où vous allez.
Je vous souhaite de l’amour, encore et toujours, et puis des larmes. Que serait l’amour sans larmes ?
Je vous souhaite des cris, des passions, des brûlures, des séparations, des ébats.
Je vous souhaite des draps froissés. Des lueurs à travers un store laissé fermé, des cheveux emmêlés, des soupirs nocturnes, des chuchotements sous la couverture, des « je t’aime » à peine murmurés comme un secret et toujours écourtés par des baisers volés.
Je vous souhaite d’être fort. De savoir dire au revoir, parfois devoir dire adieu. De trouver suffisamment de place dans votre vie pour chérir vos absents, et toujours accueillir vos nouvelles histoires.
Je vous souhaite de déborder, d’être rempli, et ne pas savoir comment le partager avec le monde.
Je vous souhaite de chercher mais d’échouer toujours. D’être insatisfait, de décrocher la lune et désirer chaque étoile du ciel.
Je vous souhaite la résilience et le courage de faire face au combat de notre génération. De ne jamais baisser les bras ou alors seulement pour se relever les uns les autres. Et tenir.
Je nous souhaite de nous retrouver. Enfin ! Peu importe l’endroit, se serrer dans nos bras et y retrouver l’essentiel qu’on a tant chercher à nommer.
Je vous souhaite des repas, des fous rires, des verres de bière, de la musique, et de la paresse.
Je vous souhaite des incertitudes et des amis pour vous éclairer. Des amis pour partager votre obscurité.
Je vous souhaite de rencontrer vos frères et vos sœurs à travers le temps et l’espace, peu importe le livre, l’époque ou le pays, de les aimer car il partage votre solitude. De les aimer car ils partagent le trou béant que vous portez dans la poitrine. De les aimer car ils vous aiment aussi. Enfin, de les aimer, car il n’existe rien d’autre que l’amour.
Et puisque la vie est une belle et longue chute, je vous souhaite de tomber tout en résistant aux vertiges. De faire de votre vie une danse magnifique sur le vent. Un tragique combat contre la gravité, et de rejoindre ces grandes âmes qui ont su tomber avec tant de panache qu’elles ont réussi quelques instants à nous convaincre qu’elles volaient.
Volez.
Enfin, je vous souhaite une bonne année et des milliers de rêves à réaliser. »

Felix Radu

 

Cet article vous a plu ? Il pourrait être utile ? Merci de le partager
Marie Bertolotti
desirdetre.com