Trouvez votre ikigaï avant le printemps 2018

Qu’est-ce que l’ikigaï ?

« Ikigaï » est un terme japonais traduit par « Joie de vivre », « Mission de vie », bref une raison de se lever le matin. A Okinawa, la longévité est exceptionnelle et Ikigaï fait partie des facteurs favorisant la chance de devenir centenaire avec

  • l’hérédité,
  • la cuisine locale,
  • des mœurs raisonnables,
  • l’activité physique,
  • une vie sociale importante,
  • l’humour.

La retraite n’y existe pas… L’on reste actif toute sa vie. Quel que soit son âge.

La question est donc de savoir si j’ai une bonne raison de me lever le matin et donc d’être joyeux. Je vous pose cette question car très souvent, j’entends les gens dire que chaque matin leur réveil sonne 5 fois avant qu’ils ne puissent poser le pied au sol, en fait, ils cherchent leur ikigaï. Ce que j’entends aussi c’est que « la vie est dure » en ayant oublié que nous avons un impact sur elle par nos actions, notre travail, nos désirs, nos volontés. Nous avons un pouvoir sur elle.

Clairement, quand vous aurez trouvé votre ikigaï, vous aurez des chances de vivre plus longtemps mais surtout, vous serez plus serein et moins stressé car même si vous ne changez pas complètement de job, une partie de votre vie sera passionnante et peut-être même toute votre vie !

D’abord l’hiver, puis le printemps

Trouver son ikigaïIl m’arrive de me retrouver en consultation face à des personnes qui sont au moment même de leur vie où ils sentent qu’ils doivent tout changer, souvent entre quarante et cinquante ans. Cette période est compliquée, car ils savent ce qu’ils ne veulent plus mais ne savent pas ce qu’ils veulent.

Ils sont dans leur « hiver », quand tout parait mort. Je leur dis toujours qu’à cette saison, en effet, tout est triste mais que la terre se prépare au printemps et grouille de vie, en dessous. Le printemps va revenir pour eux aussi, mais c’est vrai il faudra travailler un peu. C’est pour quoi je vous propose cette semaine de chercher votre ikigaï. N’attendez plus, le printemps arrive, préparons-nous au changement !

Vous avez donc à présent une cible pour le printemps : Trouver votre ikigaï en partant de vous, vos valeurs, vos forces.

Comment trouver son ikigaï ?

Trouver son ikigaïPrenez un petit cahier, un stylo et commençons.

Ces prochaines semaines, je vais vous envoyer chaque WE 7 actions à réaliser, une par jour, jusqu’à la newsletter suivante.

Jour 1 Concentrez-vous

Votre recherche de l’ikigaï demande de la concentration, il n’y a pas d’autres solutions. Comment ? En étant seul, en méditant, en faisant du yoga, en écrivant, en coloriant… En se débranchant du monde. Trouvez ce qui vous aide à vous concentrer. Et planifiez chaque jour du temps pour vous déconnecter. Ne serait-ce que 10mn.

Prenez votre cahier et votre stylo : Quelles pratiques utilisez-vous pour vous concentrer ?

Jour 2 Soyez curieux

La recherche de l’ikigaï est facilitée par la curiosité, soyez attentif à ce qui vous intrigue, à ce qui vous questionne. Cela pourrait déboucher à long terme sur un projet voire un nouveau travail.

La plupart de vos questionnements s’arrêteront rapidement mais il est possible que l’un d’eux soit durable et finisse par vous habiter complètement.

Prenez votre cahier et votre stylo : Qu’est-ce qui provoque votre curiosité ? Documentez-vous sur les sujets notés ou poser un acte concret pour y voir plus clair dans votre questionnement.

Jour 3 Une étape après l’autre

Au départ le projet parait toujours énorme, il y a trop de difficultés à gérer, vous pensez que vous n’y arriverez jamais. Voilà ce que l’on se dit tous.

Et si on découpait le projet en plusieurs phases ? Ça ferait moins peur non ? Vous allez donc fractionner l’action en sous actions. Un pas après l’autre et si la prochaine action semble trop difficile alors fractionnez-la !

Prenez votre cahier et votre stylo : Quel est le but ? Par où commencer ? Quelles sont les étapes ? Lesquelles doivent être fractionnées ?

Jour 4 Pour quoi suis-je fait ? Quel est mon don ?

Demandez-le à votre inconscient quand vous méditez, le soir au coucher, le matin au lever. Les réponses ne seront pas aussi rapides que celles de Google mais cela vaut le coup d’essayer, écoutez la vie vous répondre, les synchronicités, les rêves.

Décryptez les faits bizarres, soyez très attentif à ce que vous propose la vie, tout a un lien avec votre questionnement. Et attention, suivez les réponses même quand elles sont très bizarres, intéressez-vous à elles.

Prenez votre cahier et votre stylo : Quelles sont les réponses données par votre inconscient ? Notez tout ce qui vous est arrivé de bizarre dernièrement et prochainement et chercher les liens. C’est la vie qui vous guide.

Jour 5 Simplifiez

Quel que soit votre but, demandez-vous comment ce serait si c’était simple ? C’est là que vous allez ouvrir de nouvelles portes qui vous aideront pour trouver votre ikigaï.

Prenez votre cahier et votre stylo : Si c’était simple qu’est-ce que je ferais ? Trouvez toutes les actions possibles et commencez avec l’une d’elles.

Jour 6 Retournez en enfance

Qu’aimiez-vous faire étant enfant ? Quels étaient vos rêves ?  Qu’est-ce que les gens disaient de vous ? Quelles étaient vos qualités ?

Prenez votre cahier et votre stylo : Notez toutes les réponses.

Jour 7 Le moteur de la rébellion

J’ai à l’esprit, ces parents d’enfants malades qui montent des associations d’entraide parce qu’au moment où ils en avaient besoin, il n’y avait personne. Où ceux qui montent des pétitions contre les lobbys parce que les officiels ne font rien.

C’est la colère qui les fait avancer et qui va faire changer les lois, le monde. Tellement de choses peuvent nous fâcher. On en fait quoi de cette rébellion ? Mettez-la au service d’un projet pour qu’elle ne se retourne pas contre vous.

Prenez votre cahier et votre stylo : Qu’est-ce qui vous met en colère ? Qu’est-ce qui vous révolte ? Notez-les et posez une action, même minime pour chacune d’elles. Comment pourriez-vous arranger ça ?

Comment trouver son Ikigaï :

Ici la 1ère semaine

Ici la 2ème semaine

Ici la 3ème et dernière semaine


Marie Bertolotti psycho-énergéticienne
Par vidéoconférence ou sur Thionville (57),
si vous êtes prêt à mieux vous connaître et à avancer autrement,
si vous désirez améliorer vos relations, mieux gérer les passages difficiles,
contactez-moi !

Pour compléter : Trouver son Ikigaï de Christie VANBREMEERSCH 

J'accepte de recevoir des clés chaque WE. Je pourrais me désabonner à tout instant et avoir accès à mes données en bas de chaque newsletter. Mon adresse mail ne sera jamais cédée ou revendue. Si j'ai une question : contact@desirdetre.com

Votre avis est le bienvenu

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.