Oser ça se décide

L’enfant est plein de vie, plein d’envies, il est spontané, enthousiaste, tout l’enchante. En grandissant, il perd l’étincelle d’audace qu’il avait depuis sa naissance dans les yeux. Il a été déçu, frustré, disputé, il s’est confronté à la réalité, à des personnes qui savent mieux que lui, qui l’ont obligé à agir différemment, qui lui ont demandé de FAIRE ATTENTION à tout. Bref, il ne brave plus la vie autant qu’avant, il a perdu une partie de sa confiance en lui.

Arrivés à l’âge adulte, nombre d’entre nous manquent cruellement de confiance, ne se hasardant plus à prendre de risques, bref n’osant plus bouger le puzzle dans lequel ils se sont installés confortablement tout au long des dernières années. Très souvent par peur du jugement, par crainte d’échouer ou pour ne pas revivre des échecs passés, parfois pour ne pas blesser des proches.  
Et qu’est-ce que ça donne à terme cette stratégie du « No Risk » ? Des regrets, des jalousies vis-à-vis de ceux qui réussissent, des comportements de spectateurs plutôt qu’acteurs. Nous avons tous des envies, des besoins d’épanouissement, hélas, nous sommes souvent nos pires ennemis.

Il y a des solutions

Et si nous exprimions haut et fort nos envies, nos amours, nos besoins ?
Et si nous osions nous libérer de nos peurs du jugement ?
Et si nous décidions de poser un regard positif sur ce que nous avons réalisé par le passé ?
Et si nous nous aimions tels que nous sommes ?
Et si nous devenions un exemple pour nos proches en leur prouvant que tout est possible ?

Quoi faire pour ne plus avoir peur d’oser ?

1 Analyser ses échecs les plus mémorables

Honnêtement, qu’est-ce que cette ancienne galère nous a appris ? De nouvelles facettes de nous-mêmes ? De nouveaux horizons ? De nouvelles personnes rencontrées ? Définitivement, nous savons mieux ce qui est bon pour nous depuis ce coup dur.
La réussite fait partie de notre vie, l’enfant a appris à marcher malgré toutes les chutes, il ne s’est pas couché par terre, décidant que plus jamais il n’essaierait ! Nous avons tous réussi la plupart de nos actions, mais nous n’avons retenu que les échecs, il s’agit là d’une stratégie de survie vitale : Ne pas faire 2 fois l’erreur qui a failli nous coûter la vie… Sauf que nous en faisons trop, nous ne sommes que très rarement en danger de mort n’est-il pas ?

Un peu de Psychogénéalogie

La psychogénéalogie est une pratique clinique développée dans les années 1970 par Anne Ancelin Schützenberger selon laquelle les événements, les traumatismes, les secrets et les conflits vécus par les ascendants d’un individu conditionnent sa vie.
Nous pouvons travailler les croyances que nos ancêtres ont pu nous transmettre, elles ne nous concernent pas forcément. Même si notre famille a toujours vécu dans la pauvreté, nous pouvons être riche. Même si leur vie a été dure, la nôtre peut être plus légère non ?
Et si nous coupions les liens néfastes issus de notre lignée ? Prenez conscience des transmissions familiales, soyez fidèle au positif, pas au négatif. 

S’engager dans la vie qu’on désire

Vous pourriez décider dès aujourd’hui d’OSER AVOIR PEUR, d’agir, d’avancer malgré elle, de vous affirmer légitime dans vos décisions, d’avoir confiance en vos envies et besoins, d’arrêter les ½ choix en écoutant moins les ordres de votre cerveau qui souhaite juste vous garder dans une zone de confort trop ennuyeuse. Écoutez votre intuition, trouvez le sens et engagez-vous !

Vouloir échouer

Sachez que plus vous échouez plus vous devenez intelligent et malin, la répétition de l’échec oblige le cerveau à trouver des solutions. En recommençant de nombreuses fois la même action, vous réussissez de plus en plus et vous augmentez votre confiance en vous. C’est d’ailleurs important à intégrer dans l’éducation des enfants, faites-leur faire les mêmes exercices plusieurs fois, ils seront heureux de voir leur progrès et gagneront en confiance.

Développer son audace

Vous pouvez muscler votre audace partout et tout le temps. Utilisez la technique des petits pas, osez une (petite) action improbable par jour, même si vous avez la peur au ventre ! Plus vous oserez plus vous oserez oser ! Rien n’est impossible.

Enfin Faire de l’EFT

Défaites-vous de vos croyances limitantes et de vos peurs, faites de l’EFT (Ici l’article vous expliquant la technique) chaque jour sur ce qui vous retient dans la vie.
Pour cela 2 solutions : Rejoignez-nous dans le groupe Facebook « Tribu Sereine et Joyeuse» et regardez en replay la vidéo du 2/9/2020 concernant le sujet de cet article. Je vous y fais travailler tous vos « Je n’ose pas », toutes les croyances et les émotions négatives qui vous freinent. Ou contactez-moi et travaillons ensemble le sujet en consultation individuelle Contact@mariebertolotti.fr

C’est la rentrée, le moment de prendre de grandes décisions pour un futur plus fun !
Souriez c’est important, Marie
desirdetre.com

◕‿◕ Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'Etre produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine, il ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en accès libre, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, l'Association "Désir d'Etre" à laquelle le blog est rattaché a des frais divers à honorer.
Vous comprendrez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien, même pour 1 €, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.