Ne vous attachez à rien, pas même à la vérité.

Un maître Zen contemporain est sur son lit de mort.
Ses disciples sont rassemblés autour de lui, du plus ancien au plus novice.

Le disciple le plus ancien se penche pour demander au maître mourant s’il a un dernier conseil à leur communiquer.
Le vieux maître ouvre très lentement les yeux, et murmure d’une voix à peine audible :
«Dis-leur que la Vérité est comme une rivière»
L’ancien fait passer ce morceau de sagesse à celui qui est à côté de lui, qui à son tour le fait jusqu’à ce que ça fasse le tour de la pièce.
Quand enfin les dernières paroles du maître atteignent le novice, celui-ci rétorque :
«Mais qu’est-ce que ça veut dire, « La Vérité est comme une rivière »?»
Alors la question refait le tour de la pièce jusqu’au disciple le plus ancien, qui se repenche sur le lit et demande :
«Maître, que voulez-vous dire par « La Vérité est comme une rivière »?»
Lentement, le maître rouvre les yeux, et d’une voix toujours à peine audible, murmure :
«O.K., la Vérité n’est pas comme une rivière».

desirdetre.com
Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu