Ustensiles de cuisine : Les dangers

Le matériel de cuisine que vous utilisez quotidiennement pour préparer des repas sains est probablement toxique.

Nous ne voulons plus prendre le temps de chauffer de l’huile dans nos poêles pour que la nourriture ne colle pas, c’est pourquoi nous optons pour des poêles antiadhésives. Or la majorité des marques le sont grâce au téflon qui contient du PFOA/PTFE, toxiques pour l’homme et les écosystèmes.

Santé, durabilité, protection de l’environnement, lieu de fabrication, les vrais critères d’un ustensile de cuisine écologique sont nombreux, alors, une fois écarté le matériel toxique, on achète quoi ?

Quels sont les ustensiles de cuisine dangereux ?

1. Téflon

Tout ce qui est recouvert de téflon (pensez aux poêles antiadhésives) doit être évité dans la cuisine. Le perfluorocarbone (PFC) présent dans le téflon rend la surface des ustensiles de cuisson résistante au collage.

2. Aluminium

Il peut s’infiltrer dans les aliments par l’utilisation de matériaux de cuisson en aluminium. La libération des ions métalliques est augmentée au contact d’aliments acides tels que la sauce tomate et l’utilisation d’épices.

3. Cuivre

Bien qu’un peu de cuivre soit essentiel, l’utilisation fréquente d’ustensiles de cuisson en cuivre au fil du temps peut entraîner des niveaux élevés de cuivre et un appauvrissement en zinc (par la concurrence).

Le sujet vous intéresse ? Lisez cet article :
L’intoxication par les métaux lourds

Quels ustensiles de cuisine choisir sans danger ?

Il semble judicieux d’effectuer des petits changements simples qui permettent de limiter les risques. Voici ci-dessous quelques alternatives saines :

1. Fonte

Les +:  Elle offre une distribution et une rétention de chaleur supérieure lors de la cuisson. Ce matériau peut facilement et en toute sécurité passer de la cuisinière au four.
Une poêle en fonte de qualité durera éternellement et la nourriture ne s’y collera pas. Les casseroles en fonte n’ont pas forcément besoin d’être lavées, mais seulement rincées ou essuyées après chaque utilisation. En terme de prix, c’est accessible à tout le monde.
La cuisson avec des ustensiles en fonte peut même rajouter du fer à votre régime alimentaire, ce qui est utile pour les personnes déficientes.

Les -: certaines personnes souhaitent/doivent éviter le fer. C’est le cas notamment des hommes, et des personnes atteintes d’une maladie appelée hémochromatose et les femmes qui n’ont pas de menstruations.
Si la qualité est mauvaise, elle peut faire coller les aliments, ce qui rend le nettoyage plus difficile.
Par ailleurs, un ustensile en fonte peut aussi être très lourd à manipuler et rouille s’il reste mouillé pendant un certain temps.

Attention, il existe plusieurs types de fonte. Bannir la fonte émaillée, la fonte aluminium (avec un revêtement), celle avec des PTFE, ou de la pierre volcanique. Choisir de la fonte NATURELLE, exempte de ces produits.

Fonte naturelle : Skeppshult, une référence (nordique) en la matière depuis un siècle ! Fonte sans aucun produit chimique.

2. Acier inoxydable

Les +: L’acier inoxydable est inerte et ne réagit pas avec les aliments et n’altère pas les saveurs de vos plats. Il dure longtemps, il est plus léger que les ustensiles en fonte et plus faciles à empiler et à entreposer puisqu’il n’ y a aucun risque d’égratignures. L’acier inoxydable peut être chauffé à des températures élevées, placé dans un four, frotté/raclé, et la surface intérieure ne contient pas d’agents cancérigènes nocifs. Il peut aussi être lavés au savon ou au lave-vaisselle.

Les -: Il n’est pas complètement anti-adhésif et il a besoin d’un peu de graisse ou de liquide ajouté à la cuisson pour empêcher les aliments de coller. Les résultats de cuisson dépendent fortement de l’épaisseur du métal. Une casserole en acier inoxydable plus épaisse vous coûtera plus cher, mais elle durera plus longtemps.

3. Verre

Les +: Lorsque vous cuisinez/cuisez dans un verre, l’ustensile n’absorbera jamais les odeurs ou les saveurs de ce qui est cuit. Vous pouvez également être sûr que le verre ne réagira pas avec les aliments que vous cuisinez. Assurez-vous cependant d’utiliser du verre trempé, du verre renforcé pour la cuisson. Une fois refroidis, les aliments peuvent être conservés au réfrigérateur dans le même ustensile en verre qui a servi à la cuisson, ce qui réduit le nettoyage.

Les -: Le verre peut être un peu lourd, et peut se briser lorsqu’il tombe. Les aliments peuvent coller au verre s’ils ne sont pas bien graissés, et les chocs thermiques sont toujours possibles. Le verre peut se briser s’il est exposé trop rapidement à des températures extrêmes. Il y a un risque d’éclatement si du liquide est ajouté à un récipient en verre chaud ou s’il est fixé sur une surface froide (comme du granit).

Attention: Certains fabricants étrangers peuvent utiliser du plomb dans la production.

4. Cuivre

Le cuivre fait partie d’une catégorie intermédiaire. Bien qu’il puisse être plus sain que d’autres alternatives, il peut aussi entraîner une surconsommation de cuivre. Cependant, de nombreux régimes alimentaires sont pauvres en cuivre et il n’est pas rare d’avoir une carence en cuivre, surtout si vous souffrez d’un trouble digestif qui entrave généralement l’absorption des nutriments. La toxicité du cuivre provenant des ustensiles de cuisson en cuivre est peu probable, mais si vous voulez éviter complètement de rajouter du cuivre à votre régime alimentaire, alors évitez les ustensiles de cuisson en cuivre à 100 %.

Il est courant de trouver des ustensiles de cuisine en cuivre qui sont en fait du cuivre à l’extérieur (idéal pour la conduction de la chaleur) mais qui ont un revêtement intérieur en acier inoxydable non réactif, dans ce cas, vous obtenez le meilleur des deux matériaux. Les vieux ustensiles de cuisson en cuivre peuvent avoir un revêtement d’étain ou de nickel et ne devraient pas être utilisés pour la cuisson.

Tiré en partie de l’article suivant, beaucoup plus complet et vraiment intéressant à lire en entier
Therapeutesmagazine.com

desirdetre.com

Soutenir le Blog

Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'être produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine. Désir d'être est géré par une association à but non lucratif, le blog ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en libre accès, car je considère que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, Désir d'être a des frais à honorer.
Vous comprenez donc sans doute pourquoi je sollicite votre soutien, même pour 1 €, vous pouvez soutenir Désir d'être, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.