La femme et la lune

Les astres, la nature et la femme

L’homme  est lié au soleil, comme lui, son cycle de changement est sur une année.

La femme est liée à la lune qui change tous les 28 jours, elle est croissante pendant 14 jours, décroissante pendant 14 jours.
Son cycle entier est divisé en 4 périodes de 7 jours, c’est un mouvement continu :
Pleine lune   ->   Lune Décroissante « ( »   ->    Lune Nouvelle   ->   Lune Croissante « ) »

Le cycle menstruel de la femme est aussi sur 28 jours, divisible par tranche de 7 jours et chaque tranche correspond à une saison.

    ———————————————-

7 jours après le début de ses règles, la femme commence un nouveau cycle de 7 jours :

images-3La femme est dans son printemps : Phase de renouveau

Elle est alors sur de nouveaux projets, elle prend de nouvelles décisions. Les idées germent. Elle est rayonnante, elle dit oui à tout, elle a beaucoup d’énergie. Elle se doit de cultiver le positif. C’est le départ de l’ovule, elle est dans l’action.
Elle a un gros besoin d’attentions, de compliments.
En croissance, elle nourrit son entourage.

C’est le bon moment pour travailler sur elle-même, pour remercier la vie et ses proches.  Elle émet des idées, des projets, des semences. elle est dans le don, dans la communication.
L’idéal pour elle est de choisir cette période pour un RV important, monter une affaire, un projet ou déménager.

———————————-

Du 14ème au 21ème jour du cycle

DSC02765La femme est dans son été : Phase de rayonnement

En été, c’est le rayonnement de ce qui a été entrepris au printemps. La femme surveille ce qu’elle a mis en place au printemps.
Il ne faut pas l’arrêter ou la freiner, elle est très active et tant mieux. C’est une période favorable pour les projets déjà en cours qui nécessitent encore de l’énergie.
Les éléments arrivent à leur terme, cette période permet de faire progresser les intentions, les semences, les chances.

  —————————————–

Du 21ème au 28ème jour du cycle

14 - 1La femme est dans son automne : Phase de ralentissement

L’automne, c’est la pleine lune, le pic émotionnel, l’ovulation. La femme se pose, ralentit pour regarder ses récoltes. Elle voit les conséquences de son printemps et son été et elle ajuste. Que va t’elle améliorer dans son prochain cycle ?
Elle est dans l’introspection, l’obscurité.  Plus émotive, elle sent mieux ce qui se passe autour d’elle. Si elle a gaspillé son énergie, elle va se mettre en pleurs, en dépression.
Il arrive qu’elle s’active encore plus, n’acceptant pas cette période de ralentissement. C’est une erreur. C’est la période-clé  pour se poser et régler chaque difficulté l’une après l’autre.
Elle capte le négatif dans cette période. Elle n’aura donc pas envie de sortir, de se rendre dans les endroits publics trop chargés négativement. Elle sait qu’elle vibrera ce négatif par la suite si elle s’y rend.
C’est la période pour méditer, faire l’ours au fond de la caverne. Chez elle.
La caverne de la femme, c’est son ventre. Elle peut mettre sa main sur son ventre pour voir ce qui ne va pas.
A l’automne, la sensibilité psychique et émotionnelle est à son apogée, l’intuition aussi. Le sommeil est plus léger, la nuit est propice à des prises de conscience.
Elle ne doit rien entreprendre dans cette période sans y avoir bien réfléchi avant .

————————————

Du 1er jour des règles au 7 ème jour du cycle.

DSC02570La femme entre dans son hiver : Phase de nettoyage

C’est la période des menstruations et donc de l’évacuation, du nettoyage intérieur. C’est l’heure du bilan. L’heure d’identifier ce que l’on a perdu, ce que l’on doit évacuer.
C’est le moment de régler les problèmes, pardonner, s’excuser, purifier, nettoyer, tirer les leçons, faire la paix. C’est ainsi que l’on grandit en humilité.
En hiver, la femme se mettra en repli, dans le silence, pour permettre la transformation avant le prochain cycle.
L’hiver est aussi une période de confusion mentale. Elle se cherche avant de redémarrer un nouveau cycle. La période peut être difficile.
Sa réflexion est : Qu’est-ce que je fais ? Qu’est-ce que je veux faire ? Qu’est-ce que je vais mettre en terre pour mon prochain cycle ?
L’hiver, c’est le silence, c’est le rocking-chair devant le feu, La femme doit garder son énergie. Si elle ne s’arrête pas, elle n’apprendra rien de l’expérience. Elle ne doit pas craindre de ne rien faire. Quand on ne fait rien, on n’est pas inactive, ça bouge en dessous, en profondeur.
L’hiver correspond à une baisse d’énergie, on évitera de se lancer à fond dans un projet nouveau. La période permet juste les finitions et le perfectionnement.
Elle permet aussi de nettoyer les influences négatives, rompre avec les mauvaises habitudes, perdre du poids, laisser partir ce qui n’est pas bon pour soi. Elimination, purification et apaisement en sont les mots-clés.
Profitez en pour faire le ménage dans la vie privée, la maison, voire le corps afin de se débarrasser de tous les problèmes.

Et pensez à vraiment fermer la boucle pour clôturer chaque cycle de 28 jours. En conscience. Pour pouvoir en rouvrir un nouveau, prenez le temps de tirer les leçons du cycle précédent.

Tiré de l’enseignement d’Helen Roy, santé globale Québec.

Marie Bertolotti

desirdetre.com

 

5 Responses
    • Marie Bertolotti

      Bonjour Sherley,

      en priorité, en automne, la femme se pose, c’est la semaine juste avant ses règles. Elle ralentit.
      Comme la nature en automne.
      Bonne journée, Marie

    • Marie Bertolotti

      Mais qu’en est-il si une femme est en période de ménopause, si elle a dépassé ce stade ou si elle a subi une hystérectomie? Cela n’établit aucune barrière, car une fois libérée de son cycle biologique, elle peut se mettre en harmonie avec la lune et avec les vibrations des phases de la lune telles qu’elles ont lieu dans le ciel nocturne. La femme se meut alors librement au rythme des marées qui épousent les changements de la lune.

      Source : http://www.le-sidh.org/site/article_242.html

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu