Contes du monde

Les anges de la vieille

C’était une vieille paisible. Ses yeux d’enfant riaient toujours. Elle vivait seule dans son mas, avec quelques poules et sa chèvre. Tous les soirs, de Pâques à Toussaint, elle allait passer la veillée chez ceux de la ferme voisine. Quand il fallait aller au lit, après une heure de tricot, de tisane et de papotage, …

Contes du monde

Je ne sers à rien ?

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux, terrifiés et atterrés, observaient, impuissants, le désastre.
Seul un petit Colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu.
Au bout d’un moment l’éléphant et le zèbre, agacés par ses agissements dérisoires, lui dirent :
-« Colibri …

Contes du monde

L’horrible Yamamba

Il était une fois deux moines, qui s’en allaient rejoindre leur couvent près d’Edo. Ils avaient été retardés par un couple de paysans, qui leur avait demandé de bénir leur fils nouveau-né, et leur maison, et le troupeau.
Ils avaient bu par politesse et charité de cœur, une ou deux coupes de saké.
Maintenant ils …

Pratiques Taoïstes

Le chemin de la foi

Comment apprendre à avoir la foi

Je ne suis pas toujours consciente de toutes les raisons de mes actions, j’avance grâce à ma foi. Elle me sert à sauter dans l’inconnu en toute confiance. Grâce à elle, j’ai l’absolue certitude que ce que je fais est juste. Souvent contre vents et marées.

Pour les …

Contes du monde

Le maître incomparable

C’était un professeur paisible, à la politesse subtile, aux manières de grand seigneur. Pourtant, allez savoir pourquoi il avait pris à son service le plus mauvais des serviteurs qui se puisse voir ici-bas.
Grossier, sale, rogneux, une vraie catastrophe. Il rabrouait les invités, détestait qu’on lui donne un ordre, servait mal, râlait contre tout, se …

Sagesses du monde

Ce qui est, est

Nous ne souffrons que lorsque nous croyons une pensée qui conteste ce qui est. Lorsque l’esprit est parfaitement clair, ce qui est est ce que nous voulons. Si vous voulez que la réalité soit différente de ce qu’elle est, vous pourriez tout aussi bien essayer d’apprendre à un chat à aboyer. Vous pourriez essayer et …

Sagesses du monde

L’esprit de compassion

L’esprit de compassion selon Marc de Smedt

Le bouddha disait qu’il fallait développer « l’esprit de compassion » non seulement envers nos semblables mais aussi envers tout ce qui est animé ou inanimé, plantes, animaux, minéraux, bref l’univers entier. En cela il était le premier écologiste.

Pourtant à chaque fois que ce terme est utilisé, …

Enfance

Le mieux pour élever des enfants

Le mieux, c’est…

Le mieux, ce n’est pas le sein.
Ce n’est pas non plus le biberon.
Le mieux, ce n’est pas de le prendre dans les bras.
Ce n’est pas non plus de ne pas le prendre dans les bras.
Le mieux, ce n’est pas de le poser de telle manière.
Ce n’est pas non plus de le poser de …

Pratiques Taoïstes / Société

La société taoïste

L’Occident, par son idéologie qui exalte les aspects les plus sombres de l’humain, s’éloigne de l’harmonie naturelle, tourne le dos à la vraie sagesse. Pour Lao Tseu ou Tchouang Tseu, toutes les valeurs qui fondent notre monde contemporain sont dénuées de sens. Aucune société n’est plus éloignée de l’idéal taoïste que la nôtre. Voyons ce qu’affirme Lao …

Le livre du tao te king
Pratiques Taoïstes

Tao : Tao Te king

Tao Te  King

Le livre de la voie
et de la vertu.
Lao tseu
Livre premier                                 Le tao

-1-

La voie qui peut être exprimée par la parole n’est pas la Voie éternelle ; le nom qui peut être nommé n’est pas le Nom éternel.

(L’être) sans nom est l’origine du ciel et de la terre ; avec un nom, il est …

Contes du monde

Maître Saï et son Excellence

Son Excellence, monsieur le gouverneur, Musho Keishu est en voyage ; il chemine au pas lent de ses porteurs vers Kamakura, la grande capitale shôgunale. Confortablement adossé aux coussins de soie, les mains posées sur son petit ventre rond qui tressaute aimablement au rythme de sa litière, Monsieur le gouverneur somnole un peu …

Pratiques Taoïstes

Comment vivre simplement

Simplement

L’action humaine est simple lorsqu’elle est délivrée de toute motivation, de tout désir.
Puisque vous ne désirez rien, tout ce que vous recevez est une bénédiction.
Puisque vous n’espérez rien, tout ce qui vous arrive a la fraicheur de l’inattendu.
Vous réagissez naturellement quelque soit la situation. Vos actes sont spontanés.

Il est cependant possible d’avoir aboli le désir …