2020 Jouons la carte de l’optimisme !

Chers amis lecteurs, parmi les fidèles de ce blog, vous êtes 65% à être français, du coup, vous ne faites pas partie des peuples les plus optimistes du monde, désolée, il fallait que je vous le dise. Le français est très souvent en résistance, en rébellion bref, en règle générale, il cache sa joie et il est souvent pessimiste. Cet article est donc prioritairement pour lui (et pour moi aussi puisque je suis française).

La différence entre l’optimiste et le pessimiste

Le défaitiste est celui qui rate le permis et qui vous explique qu’il est nul, que même s’il le repasse, il va le rater. L’épicurien va vous raconter qu’il peut le repasser, qu’il l’aura un jour, qu’il n’y a pas que des lumières qui l’ont…
L’optimiste qui réussit dans les affaires va vous bluffer :  » Je suis bon… c’est mon truc… Il n’y a pas de hasard, je vais tout rafler… » Le pessimiste, lui, va cacher sa joie et sa chance, il va affirmer : « On m’a aidé, c’était facile mais la prochaine fois ça va déraper… J’ai réussi mais le reste de ma vie est un champ de ruine… »

Et si le réalisme était la solution ?

Très souvent, celui qui se dit réaliste vient mettre son grain de sel dans l’affaire entre le pessimiste et l’optimiste. Vous vous dites réaliste ? Alors quel projet avez-vous ? Allez-vous monter une société ? Avez-vous des amis ? Des enfants ? Faites-vous des études ? Avez-vous une vie amoureuse ? Tout peut déraper, alors que faites-vous ? Vous tentez ou pas ?
Imaginons que nous soyons tous célibataires et que nous cherchions tous à rencontrer un conjoint probable. Imaginons que l’animateur du speed dating nous dise :
« – Madame, Monsieur… Ce soir, je vais vous faire rencontrer un(e) réaliste pur(e) et dur(e) qui va vous voir tel(le) que vous êtes vraiment ! Ou alors pire, je vais vous le (la) présenter au saut du lit, ne perdons pas de temps ! »
Vous voyez bien que ce serait trop angoissant et triste, on veut tous du rêve… Ines veut que Kevin mette des paillettes dans sa vie, elle l’a dit clairement non ? (Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=vox7lRuNicI)

Qu’est-ce qui caractérise l’optimiste ?

Être optimiste est une posture mentale, ça ne va pas de soi, c’est savoir « optimiser » positivement les difficultés et les incertitudes.
Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre français a dit un jour : «Avant on avançait dans la mauvaise direction, maintenant on recule dans la bonne ». C’est ça l’optimisme, c’est une contrainte nécessaire, surtout en politique.

Souvent celui qui y croit est à contre-courant, on dit de lui qu’il a des lunettes roses, qu’il est naïf, parfois aussi, il frime trop, il est tellement sûr de lui, il énerve du monde comme le gars qui dirait « Ce n’est pas pour me vanter mais il fait beau aujourd’hui ! ».
Personnellement je pense qu’il a raison d’y aller à fond, les catastrophistes sont tellement puissants en face !
L’optimiste est un guerrier pacifique, il affirme : « Certes, ça ne va pas bien mais… on peut toujours faire un pas, inventer quelque chose de nouveau… » Il cherche à agir concrètement sans se poser trop de questions. Il est toujours dans l’action et est sûr d’une chose : « Si on ne fait rien, il ne se passera rien».
Il s’entête à voir le meilleur partout, il cherche ce qu’il peut améliorer, il prévient qu’il y a des risques, des incertitudes mais il a la foi, du coup, il mobilise ses équipes, ses proches, il entraîne du monde dans son sillon. Il se moque de se tromper, c’est sa force.
Kundera disait : « Je préfère vivre en optimiste et me tromper, que vivre en pessimiste pour la seule satisfaction d’avoir eu raison. »

L’optimisme peut changer votre vie

Vous avez le choix et cela peut tout changer. Connaissez-vous la fable des deux Loups ?

« Un soir, un vieil indien Cherokee raconte à son petit-fils l’histoire de la bataille intérieure qui existe chez les gens et lui dit :
– Il y a une bataille entre deux loups à l’intérieur de nous tous.

L’un est le Mal : C’est la colère, l’envie, la jalousie, la tristesse, le regret, l’avidité, l’arrogance, la honte, le rejet, l’infériorité, le mensonge, la fierté, la supériorité, et l’égo. L’autre est le Bien : C’est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi.
Le petit-fils songe à cette histoire pendant un instant et demande alors à son grand-père :
– Lequel des deux loups gagne ?
Le vieux Cherokee répond simplement :
– Celui que tu nourris
. »

Des 2 loups en vous, lequel déciderez-vous de nourrir dorénavant ? L’optimiste ou le pessimiste ?
Il faut un peu des deux, trop pessimiste sans une pointe d’optimisme et l’on devient cynique et désespérant. Inversement, face à un danger vital, il est bon d’avoir un peu de pessimisme en nous. Dans les 2 cas, sachez que la clé est d’être dans l’action, en mode guerrier pacifique, même si je crois que l’optimisme fait plus de bien au monde.

Il est difficile d’affirmer que nous souhaitons rendre les gens heureux mais si on fait tout pour leur donner envie, on relève déjà brillamment le défi. Dorénavant, vous avez donc le choix de dire :

  • On va s’en sortir, ça va être facile
  • On va se planter, on va souffrir
  • Ça va être difficile mais on va s’en sortir

Quelles sont nos forces pour 2020 ?

Dans toute situation, regardons d’abord nos forces, et pas nos carences, nous en avons autant des unes que des autres. Nous ne pourrons réussir qu’en capitalisant sur nos talents, nos passions, dans les domaines que nous pratiquons régulièrement et dans un environnement nourrissant.
Allons où ça peut bouger, en ne nous entêtant pas, ne perdons pas de temps. Un proverbe béninois dit qu’un grain de maïs a toujours tort devant une poule. N’agissons que si nous avons un levier probable, de même ne cherchons pas la perfection, tout ne sera que changement, définitivement.

Il y aura des pépins et des pépites, ce sera palpitant et surprenant ! En 2020, soyons tous magiques, soyons celui ou celle avec qui tout peut arriver !

Tiré de la Conférence de Philippe Gabilliet, Eloge de l’optimisme

Souriez c’est important !
Marie
desirdetre.com

◕‿◕ Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'être produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine. Désir d'être est géré par une association à but non lucratif, le blog ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en libre accès, car je considère que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, Désir d'être a des frais à honorer.
Vous comprenez donc sans doute pourquoi je sollicite votre soutien, même pour 1 €, vous pouvez soutenir Désir d'être, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.