Je ne sais pas vous mais moi, j’ai un cerveau qui bouillonne du matin au soir. Il me fatigue et si cela pouvait cesser, cela m’arrangerait.
Quelles actions dois-je mettre en place pour ne plus réfléchir autant ?

Le ré-ancrage dans le corps soulagera mon esprit. 
Voici une petite  liste pour commencer ce week-end…

  • Ecouter de la musique liée à l’énergie de la terre : Les rythmes tribaux, africains, le Djembé, toutes les vibrations.
  • Manger des beaux aliments frais. Varier les saveurs, les couleurs, la présentation des plats est essentielle.
  • S’habiller de couleur qui nourrissent, qui exacerbent le toucher. Des textures variées, faites en sorte de varier les plaisirs tactiles.
  • Cultiver des fleurs odorantes. Privilégier les odeurs naturelles.
  • Marcher dans de beaux endroits, regarder de belles émissions, de beaux tableaux. S’entraîner à voir la beauté là où elle n’est pas.
  • Travailler le toucher avec les éléments de la nature. Que le corps entre en contact avec le bois, le soleil, l’herbe, le vent, les arbres, la neige, le froid… Juste une précision, il est préférable d’aller seul dans la nature, sinon on ne ressent rien.
  • Caresser les animaux, sentir leur odeur.  Les observer. Ils reflètent une part de ce que l’on est, ils répondent inconsciemment à nos interrogations. Se laisser pénétrer par eux pour comprendre le monde et s’en émerveiller.
  • Travailler son corps en conscience. Bouger, danser, marcher, être fluide dans tous les mouvements accomplis. Privilégier le plaisir d’être.
  • Se faire masser ou pratiquer le yoga, le qi gong, le stretching, ces activités font prendre conscience du corps.
  • Sentir. Ressentir.

Tiré de l’enseignement donné au Cercle Taoïste Lyon

Souriez c’est important
Marie Bertolotti
desirdetre.com