Vous êtes un ordinateur, redevenez humain

Je suis un ordinateur mais je me soigne

Notre mental est un ordinateur, il fonctionne de la même manière, ou plutôt l’inverse, le fonctionnement des ordinateurs est basé sur le modèle de l’esprit humain. Il est composé d’un disque dur et de logiciels, nous avons un cerveau, un système nerveux (le disque dur) et des pensées, des croyances, des souvenirs, des émotions, des sentiments et l’intelligence (les logiciels).

Un ordinateur fonctionne toujours plus vite et plus efficacement lorsqu’il dispose d’un grand espace de mémoire.
Vous voyez où je veux en venir ? Les humains aussi. Au cours de notre vie, nous avons fait des expériences et accumulé des données au point pour la plupart d’entre nous d’en être saturés. Nos capacités s’en trouvent ralenties.

Il faut absolument agir. Pour l’ordinateur c’est facile, on efface et on comprime les fichiers. Tout ce qui nous est arrivé mais qui est neutre émotionnellement est comme les fichiers comprimés, par contre toutes les expériences chargées en émotions ou non terminées sont comparables à des programmes ouverts, ils tournent en permanence, sans que nous nous en rendions compte, ils accaparent trop de mémoire et de capacité à gérer le présent.

Jeune, cela ne pose pas de gros problèmes mais l’âge avançant, la mémoire disponible diminue, le système est surchargé et s’embourbe. Nous perdons des capacités à fonctionner de façon efficace, à créer, à développer de nouveaux talents et acquérir de nouvelles connaissances.

Il est donc nécessaire de libérer la mémoire émotionnelle qui maintient les vieux programmes et fichiers ouverts.

 

Comment libérer de la mémoire ?

Testons la méthode Sedona, avec elle, vous allez lâcher-prise, ce qui aura pour conséquence de vous faire reprendre votre vie en main. N’oubliez pas le but est d’obtenir plus de clarté intérieure en étant au top de nos capacités cérébrales.

Etape 1

Pensez à une situation où vous ne vous êtes pas senti à l’aise dans le passé. Fermez vos yeux, ressentez vos émotions.

« Qu’est-ce que je ressens là, tout de suite ? »

Etape 2

Accueillez cette impression, cette sensation, laissez-lui toute la place, ne la restreignez pas.

« Est-ce que je peux me permettre d’accueillir cette émotion, là, tout de suite ? »

Oui

Non

Etape 3

« Est-ce que je PEUX laisser aller cette émotion ? »

Oui

Non

Il n’y a pas d’autres réponses possible. Ne réfléchissez pas trop, n’entrez pas dans un débat sans fin avec votre mental.

Vous répondrez souvent non, ce n’est pas important, continuez.

Etape 4

« Est-ce que je VEUX la laisser aller ? » Ce qui signifie : Suis-je disposé(e) à lâcher prise ?

Oui

Non

Etape 5

« Est-ce que je préfèrerais garder cette émotion tout ma vie ou est-ce que je préfèrerais être libre ? »

Ceci est une invitation à lâcher-prise maintenant. Si vous préférez devenir libre mais pas tout de suite, posez-vous cette dernière question :

« Quand ? »

Souvenez-vous que lâcher-prise est une décision et vous pouvez la prendre quand vous voulez.

Etape 6

Répétez les 5 étapes précédentes autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que vous vous sentiez libre par rapport à l’émotion de départ. Vous allez voir que petit à petit, vous allez lâcher.

 

Voici un exemple concret

Prenez un aspect de votre vie où vous ressentez de la peur qui vous empêche d’avancer, qui vous bloque. Ressentez-la intérieurement.

Faites le protocole « Sedona » en 5 étapes, prenez votre temps :

1 Est-ce que je peux me permettre d’accueillir cette impression de peur ? OUI / NON

2 Est-ce que je désire changer cela ? OUI /NON

3 Est-ce que je pourrais laisser aller cette peur qui m’empêche d’avancer ? OUI / NON

4 Est-ce que je voudrais la laisser aller ? OUI / NON

5 Quand ? Maintenant ? Jamais ?

Vous avez le droit de dire NON et jamais. Mais dans ce cas recommencez.

Recommencez les 5 étapes jusqu’à ne plus ressentir cette peur.
Petit à petit, observez les changements intérieurs. Voyez la peur se dissoudre en vous.

Vous pourriez prendre un petit carnet et travailler ainsi chaque domaine de votre vie qui vous pose un inconfort et en traiter un par jour.

A lire « La méthode Sedona » Hale Dwoskin

Marie Bertolotti psycho-énergéticienne
Par vidéoconférence ou sur Thionville (57),
si vous êtes prêt à mieux vous connaître et à avancer autrement,
si vous désirez améliorer vos relations, mieux gérer les passages difficiles,
contactez-moi !

J'accepte de recevoir des clés chaque WE. Je pourrais me désabonner à tout instant et avoir accès à mes données en bas de chaque newsletter. Mon adresse mail ne sera jamais cédée ou revendue. Si j'ai une question : contact@desirdetre.com

 

 

 

 

3 Responses to “Vous êtes un ordinateur, redevenez humain”
  1. Isabelle Pierson Répondre

    Bonjour Marie,
    Je lis la méthode Sedona aujourd’hui et comme par hasard…ma soeur vient de m’appeler au téléphone. J’ai d »énorme difficulté de communication avec elle depuis des années. Dans la conversation elle me dit simplement « mais non tu n’aimes pas les chats » d’une manière catégorique…je me sens déstabilisé…je lui dit que non…elle insiste…je me sens mal et j’ai hâte que la conversation s’arrête. Je me suis sentie angoissée, oppressée…cela me ramène en arrière…
    Alors merci pour la méthode Sedona.je vais essayer et essayer encore.
    Isabelle

  2. Démarche très claire très simple sans de pression … merci beaucoup

  3. Bonjour Marie
    j’ai une chance inouïe, la capacité, innée, de laisser aller le passé, même
    s’il n’est pas exempt de choses très douloureuses. De plus, depuis que je
    pratique la méditation, même les choses du présent, celles qui me peinent
    et me heurtent, je les laisse aller… En lisant ton article, je me demande avec
    effroi tout de même, si je ne suis pas un robot, un ordinateur programmé sur
    « reset » en permanence… Qu’en penses-tu ? Est-ce bien normal d’être aussi
    détachée, libre, optimiste, quand tout autour de nous va si mal ?
    Passe une belle journée Marie
    Amicalement
    Danielle

Votre avis est le bienvenu

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.