Développer l’esprit par le corps

Notre société valorise le travail de l’esprit et méprise le travail physique, or pour le taoïste, l’intellectuel est juste dans sa tête, déconnecté de son corps et le manuel, l’inverse. A présent, nous sommes confrontés aux problèmes de la sédentarité parce que nous avons encensé la pensée et négligé les activités corporelles.

Réhabiliter le corps
Il y a urgence à remettre le corps au cœur du développement humain. Il est l’objet de toutes les critiques quand il n’entre pas dans la norme.
Pourquoi ne pas prendre soin de lui, l’aimer, prendre plaisir avec lui ?
Et si vous l’aimiez tel qu’il est ?
C’est une fabuleuse machinerie qui ne demande qu’à être mieux connue de son propriétaire.
Et si vous le faisiez bouger par la pratique régulière d’un sport ?

Et si vous partiez à sa découverte ? Vos 5 sens peuvent vous aider à le connaître, à le comprendre, à le faire progresser.
Que ressentez-vous quand vous êtes en équilibre sur un pied ? En ouvrant les yeux, puis en les fermant.
Faites la vaisselle en aveugle et ressentez avec vos différents sens…
Écoutez votre corps vous permettra en outre d’être connecté à votre intuition. Ce 6ème sens que nous avons tous est un message corporel qui, si vous l’écoutez, changera votre perception de la vie. L’intuition s’appuie sur les instincts, pas sur la pensée.

Pour développer l’esprit
La pensée est importante quand elle est connectée à la réalité et le corps est votre outil de prise de conscience de cette réalité. D’abord vous bougez physiquement puis vous pouvez intégrer des notions intellectuelles.

Il devrait y avoir beaucoup plus d’activités physiques à l’école. De même, laissez les enfants bouger quand ils apprennent leur leçon, ils les intégreront beaucoup mieux.
Réunir le corps et l’esprit est fondamental. Dans un monastère, on travaille d’abord la solidarité réelle (ménage, cuisine) puis on travaille les textes sur la solidarité, on est donc dans l’expérience pratique avant tout.

Quand vous avez  un problème, qu’il soit physique ou émotionnel, écoutez votre corps. Qu’est-ce que vous ressentez ? Où ? C’est parce que quelque chose ne va pas physiquement, émotionnellement que votre esprit cherche une solution et se développe.

C’est pour cela qu’il est intéressant d’être confronté à toutes sortes de problèmes, cela développe votre esprit. Il est important de laisser l’enfant, l’adulte dans un état de stress minimum parce que trop de confort endort les facultés qui permettent la survie.

Connaissez-vous la quête de vision des amérindiens ?
Pour devenir adulte, le jeune indien partait seul, à jeun, vers un endroit qu’il ne connaissait pas. Il avait peur, faim, soif, mal, froid et était confronté aux animaux sauvages. Seul face à la mort, son esprit ne travaillait plus qu’à sa survie. Il en revenait adulte, avec une meilleure compréhension de ce qui est fondamental dans la vie.

Est-ce que votre vie est confortable en ce moment ?
Si vous répondez « non » tant mieux. Votre esprit est en ébullition pour trouver des solutions à vos problèmes et donc votre conscience grandit.
Si vous répondez « oui », qu’allez-vous pouvoir faire pour que ça bouge et que de nouveaux défis se mettent devant vous ?

Marie Bertolotti   desirdetre.com

Soutenir le Blog

Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'être produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine. Désir d'être est géré par une association à but non lucratif, le blog ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en libre accès, car je considère que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, Désir d'être a des frais à honorer.
Vous comprenez donc sans doute pourquoi je sollicite votre soutien, même pour 1 €, vous pouvez soutenir Désir d'être, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

3 Responses to “Développer l’esprit par le corps”
  1. C’est juste, lorsque l’on connait son mal on sait quelle limite voir quel interdit soulever.

  2. Bonjour moi mon problème est que j’oublie vite et même quand je prends une leçon ça rentre et après deux ou trois jours je ne me souviendrais plus
    Quelle est la solution

  3. Avec la maladie sournoise que la vie m’a confiée, J’ai appris à vivre avec. Surtout J’ai appris à la comprendre et maîtriser chaque appel de mon corps. J’ai encore du chemin z faire mais mon esprit et mon corps se portent mieux. Tout est cadeau si oncle prend comme tel. A réfléchir pour tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.