Retrouver la joie

Mon Cœur oscille entre  2 états en permanence : Vivant ou Mort

  • Soit il rayonne, je suis dans la relation avec les autres, je souris et dis oui à la vie.
  • Soit je suis en état dépressif, replié sur moi, je ne fais plus confiance.

Chaque jour, j’oscille entre joie et déprime selon les évènements vécus. Je peux basculer dans la dépression plus grave quand la déprime a duré trop longtemps car elle aura affecté l’image que j’ai de moi, j’aurai perdu confiance et foi en la vie.

Il me faut identifier les creux de la vague de mes journées pour faire en sorte d’en avoir de moins en moins. J’y arriverai grâce à la prise de conscience de mes émotions qui pointent ces moments.

DépressionLa société voudrait me faire croire que c’est possible d’être bien, heureux tout le temps. Et bien non. C’est impossible. Il y a des hauts et des bas.

Et heureusement sinon quel ennui à vivre !

Il pleut ? Et bien oui il pleut…
Et ça a ses avantages !

Qu’est-ce qui peut me faire remonter vers la joie ?

Je peux provoquer la transformation intérieure, agir sur moi, m’amuser de mes comportements, changer ma philosophie de la vie, changer mon regard sur les choses, travailler mes émotions (testez l’EFT !). J’ai cette responsabilité d’agir sur moi.

L’amour des autres, le confort chaleureux, une pratique sportive douce (marche ou sport  mais pas en compétition !), le jeu, le contact avec la nature, 1 heure de forêt, me lever tôt vont me redonner de l’énergie.

Je dois repérer ce sur quoi je bloque et lâcher. Souvent ce sont des choses qui ne sont pas importantes et/ou sur lesquelles je n’ai pas prise (la guerre, le terrorisme par exemple). C’est le regard que je pose dessus qui fait la gravité. Je dois faire en sorte de gagner en légèreté.

Je ne me laisse plus influencer par le flot de mauvaises nouvelles, qu’elles viennent des médias, de mes relations, des réseaux sociaux… Nous n’avons plus la TV depuis ce 1er janvier. Oh bonheur de lire, écouter de la musique, discuter dans le calme ensemble… Ca change tout dans la pièce de vie.

Je développe ma spiritualité, cela m’aidera dans les  situations difficiles. Il y a une bonne raison à mes problèmes, j’apprends. Comment je me connecte ? 

Etre vigilant

Il faut 15 jours d’état dépressif continu pour basculer dans la dépression. Souvent on ne s’en rend pas compte, il est donc important de pouvoir le repérer chez l’autre.

Ces 7 symptômes pendant 15 jours, tous en même temps, doivent alerter :

  • Perte de plaisir dans les activités préférées
  • Modification de l’appétit
  • Sentiment de dépréciation de soi ou culpabilité
  • Perte d’espoir
  • Modification du sommeil
  • La fatigue, le vide
  • Les pensées suicidaires (facultatives)

Ce qui favorise les dépressions : Stupéfiants, cannabis, alcool, les sucres (lents ou rapides).

Expérience sur l’optimisme

EN 2003 des chercheurs californiens ont étudié 3 groupes de personnes.

  • Dans le 1er groupe, les personnes notaient chaque soir sur un carnet 5 évènements de la journée pour lesquels ils ressentaient de la gratitude.
  • Le 2ème groupe : 5 évènements pour lesquels ils s’étaient fait du soucis.
  • Le 3ème groupe : 5 évènements au choix.

Après 10 semaines, les personnes du premier groupe étaient les plus optimistes quand à l’avenir. Facile non ?

Marie Bertolotti

desirdetre.com

EnregistrerEnregistrer

2 Responses
  1. Cela me fait toujours du bien de vous lire et m’apprend à écouter mon corps lorsque je vais mal. J’avais pendant un moment supprimé la télévision et me suis aperçue qu’on ne s’en porte pas plus mal au contraire.

  2. Quand sa ne va pas j’apprends à me parler à moi même, je me dit comme si j’étais une autre personne  » alors dis moi ce qui ne vas pas » et dans l’instant d’après la petite voix me répond  » tu vois tu as trouvé une solution ». Merci désir d’être.

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu