Quand on ne peut ni fuir ni lutter

Expérience 1 :

Un rat est placé dans une cage, séparée en deux compartiments par un tunnel. Un signal sonore et un flash lumineux sont enclenchés et, après 4 secondes, un courant électrique est envoyé dans le plancher. Le rat apprend vite la relation entre les signaux et la décharge électrique qu’il reçoit.

Pour  éviter cette punition, il passe dans l’autre compartiment à chaque signal. A peine est-il arrivé que le plancher bascule légèrement, active les signaux et, 4 secondes plus tard, le choc électrique est à nouveau envoyé. Il doit cette fois parcourir le chemin inverse et le jeu de bascule recommence, ainsi que les signaux et le choc électrique. Il est soumis à ce traitement  pendant 10 minutes par jour pendant 8 jours.

A la fin de l’expérience on constate que le rat est en très bonne santé.

Expérience  2 :

Cette fois, 2 rats sont placés dans la même cage. Ils vont subir le choc électrique sans pouvoir s’enfuir. Rapidement ils se battent, se mordent et se griffent.

A la fin de l’expérience, les rats sont observés et l’on constate qu’ils sont en bonne santé mis  à part les morsures et les griffures.

Expérience  3 :

Un rat est placé seul dans une cage fermée. Il subit les chocs électriques sans pouvoir s’enfuir. Le protocole est identique aux précédentes expérimentations.

A l’issue de l’expérience, les examens biologiques révèlent :
– une chute de poids importante.
– une hypertension artérielle qui persiste plusieurs semaines.
– de nombreux ulcères à l’estomac.

Constatations :

L’animal qui peut réagir par la fuite (expérience 1), ou par la lutte (expérience 2) ne développe pas de  troubles organiques. L’animal qui ne peut ni fuir ni lutter (expérience 3) se trouve en inhibition de son action et  présente des perturbations pathologiques.

Il en est de même pour l’être humain. Dès que l’être humain se trouve coincé dans une situation sans issue et qu’il ne peut  réagir par la fuite ou l’attaque, des perturbations pathologiques plus ou moins importantes  apparaissent.

LABORIT Henri     Chirurgien, philosophe, chercheur, optimiste et visionnaire

Marie Bertolotti

desirdetre.com

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu