Pourquoi les gens ne guérissent pas ?

Cette semaine, j’ai découvert le texte de Maria de Los Angeles Rodeiro (femme médecin) qui aborde les causes des maladies. Je me suis dit que ce serait bien de vous résumer cette vision du sens des maladies en introduction :
« Au départ, la maladie tombe du ciel, elle n’a pas de sens pour qui la subit. En fait, elle a toujours du sens, c’est l’histoire personnelle et familiale du malade qui est en jeu. Ce que vous faites dans cette vie ou ce que vous faites de votre vie a des conséquences, la maladie vous le signifie.
Elle est le révélateur de la limite atteinte, vous allez trop loin ou vous avez été trop loin. Elle signifie que vous n’écoutez pas ou plus la petite voix qui sait ce qui est bon pour vous et qui crie depuis le fond de votre ventre.
Grâce à tous ces articles que vous recevez chaque semaine de ma part, vous savez maintenant que les variations de votre système immunitaire dépendent de votre état émotionnel. Si vous avez le sourire, votre immunité remonte.(…) Il n’est pas question de ce sentir coupable du fait d’être tombé malade mais plutôt de prendre conscience que nous sommes tous thérapeutes de nous-mêmes, donc responsables. Et responsable signifie que vous avez les clés pour vous en sortir. Vous pouvez tout faire sur vous, avec vous, pour vous, vous êtes votre propre maître.

Article cité ici « La maladie invite au changement »

A présent, je vous souhaite une bonne lecture du texte de Maria de Los Angeles Rodeiro :

Un médecin intuitif partage avec nous sa vision unique de la raison pour laquelle les gens ne guérissent pas. Il a longtemps pensé que tout le monde voulait être guéri. Mais il a fini par se rendre compte que « la guérison était très désagréable !»

Les obstacles à la guérison comprennent le fait d’abandonner de vivre dans le passé, de cesser d’être une victime et la peur du changement.

Diriger notre pensée et notre énergie sur notre passé se fait au détriment de nos cellules et de nos organes qui ont besoin d’énergie pour fonctionner et guérir.
La guérison exige de vivre dans le présent et de récupérer l’énergie piégée dans nos traumatismes et dans nos blessures.

La seule raison de nourrir et de garder le passé vivant, c’est l’amertume de ce qui s’est passé.
Refuser de pardonner à un évènement ou à une personne du passé produit des fuites d’énergie. Le pardon guérit les fuites.
Le pardon n’a rien à voir avec le fait de ne pas responsabiliser les autres pour les blessures qu’ils ont causées.

Quand nous arrivons à voir un évènement douloureux de notre vie comme un message ou un défi plutôt que comme une trahison personnelle, l’énergie de vie liée à cet évènement reflue vers les circuits énergétiques de notre corps physique.

Les gens ne guérissent pas parce qu’ils ne se sont pas libérés de l’illusion d’être une victime.

La guérison exige souvent des changements de mode de vie, d’environnement et de relations. En cela, le changement peut être effrayant !

Il est facile de rester dans un circuit d’attente, en affirmant que l’on ne sait pas quoi faire, alors que c’est rarement vrai. En fait, lorsque nous restons dans un circuit d’attente et que nous savons exactement ce qu’il faut faire, c’est que nous sommes terrifiés par le fait d’agir en conséquence.

Le changement est effrayant, et le temps d’attente donne un sentiment de sécurité, alors que la seule façon d’acquérir véritablement ce sentiment de sécurité est d’entrer dans le tourbillon des changements et de se sentir vivant à nouveau.

La guérison nécessite une action : Manger correctement, faire de l’exercice au quotidien, penser autrement… C’est ce qui produit des changements sains dans le physique.

Relâcher le passé, laisser tomber les emplois stressants ou les relations inappropriées sont des actions qui libèrent l’énergie du corps.
Ce qui améliore l’une améliore l’autre, la puissance physique et l’Énergie sont intimement liées. »

Maria de los Angeles Rodeiro (femme médecin)
Traduction Eric Delafontaine

desirdetre.com


Soutenir le Blog

Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'être produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine. Désir d'être est géré par une association à but non lucratif, le blog ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en libre accès, car je considère que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, Désir d'être a des frais à honorer.
Vous comprenez donc sans doute pourquoi je sollicite votre soutien, même pour 1 €, vous pouvez soutenir Désir d'être, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

2 Responses to “Pourquoi les gens ne guérissent pas ?”
  1. excellent, ça me rappelle mes premières lectures il y a 30 ans, avec la médecine traditionnelle chinoise et les livres de Georges OHSAWA ou encore de Michio KUSHI, comme « Le Livre du diagnostic oriental » ou encore « Le Livre de la Macrobiotique »

  2. Quel plaisir de vous lire : nous sommes donc le résultat de nos pensées et de nos actions au quotidien : vivre aussi l’ici et le maintenant pour rester ancrer dans le présent. La mise en place au changement est parfois longue, le corps résiste mais s’adapte progressivement …l’acceptation de soi et se pardonner jouent un rôle important également. Merci pour votre article pertinent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.