Manuel de séduction pour filles

bradley cooper shirtless 2Nom d’une pipe !
Bradley Cooper vient d’emménager à côté de chez moi !
Je saute sur le manuel de la séductrice !
(Pas sur Bradley, il n’est pas (encore) prêt)

Vous êtes un homme ? Sortez.
Allez allez Sortez…

Bon, on y va les filles :
Comment vais-je m’y prendre pour séduire mon bonobo de voisin ?

Primo, je me tairai. La parole ne sert pas à grand-chose, mieux vaut jouer les mystérieuses. Des gestes, des mimiques, des attitudes, du toucher, de belles apparences, des tenues vestimentaires agréables, des odeurs devraient faire l’affaire.
Je déambulerai donc dans le jardin, l’air de tout l’air de rien. Mais pas un mot !

Secondo, l’odorat travaillant sur nos émotions et notre animalité, je dois donc libérer des phéromones et ce, grâce à la mise en valeur de mes aisselles. (Il y a un autre endroit ayant la même fonction mais là on va se pornographier). Pour ce qui est de Bradley donc, j’étendrai le linge en petit top sans manches. Je remettrai mes cheveux en place très régulièrement en levant les bras. Le vent fera le reste. Bien évidemment je ne mettrai pas de  déodorants et parfums trop fort… Ca tue les odeurs animales. A l’inverse, les poils les entretiennent. Ok, j’arrête…

En relevant mes cheveux, je montrerai ma nuque gracile. J’enverrai ainsi un message de fragilité qui permettra au primate qui sommeille en lui de jouer les gros bras : « j’vais te protéger ma belle, tu es en sécurité avec moi »
Je mettrai du rouge à lèvre bien rouge qui fera ressortir ma peau blanche. Comme blanche-neige, si fragile, enfantine, histoire de rassurer le bonhomme : « Viens mon p’ti gars, tu ne risques rien avec moi… »

De même, le mascara agrandira mes yeux à la façon Bambi, tellement innocent. Les ongles longs et fragiles, la voix fluette, je mettrai des tenues vestimentaires en dentelles. Dans mes cheveux, je mettrai des pinces fines, des talons fins (bon, je vous l’accorde, les talons dans le jardin, ce n’est pas gagné mais faut savoir ce qu’on veut).
J’adopterai des comportements de faiblesse pour qu’il m’aide, me soutienne, il est si fort…

Si vraiment je le veux, pendant qu’il me parlera, je me caresserai lentement l’avant-bras ou un autre bout de peau tout en plongeant mon regard dans le sien.  Si à ce moment-là, il n’a pas encore sauté la barrière du jardin. Je lâcherai l’affaire.

Important : le sourire. Grâce à lui, je changerai son état d’esprit, il s’apaisera intérieurement. Le rouge à lèvre met en valeur le sourire. Perso, j’en mets à longueur d’années et vous ?

Quand la femme est séduite, elle rougit. Je mettrai donc du blush sur les joues, preuve que je suis émotionnellement touchée par le Sieur en question s’il s’adresse à moi.

Quand une femme veut séduire un homme avec lequel le contact n’est pas encore établi : elle sourit, elle bat des cils sans le regarder, elle croise son  regard puis regarde au loin et le regarde à nouveau, et là, il la repère et vient vers elle. Il croit qu’il a tout fait.
La nana est un piège à mecs.

Bon, j’ai une lessive à étendre, j’y vais. Bradley prépare-toi !!

Et quel rapport avec le Tao me demanderez-vous ?
Sans séduction, il n’y a pas de communication. C’est notre support relationnel. L’enjeu est d’y mettre de la conscience, se connaître et connaître l’autre, pour être vrai.
Le jour où je ne séduis plus pour obtenir, se met en place le rayonnement naturel.

Observer vos collègues, vos amies, vos soeurs et voyez les stratégies de chacune et surtout les vôtres pour séduire.
Juste pour rire.

Marie Bertolotti

desirdetre.com

 

12 Responses
  1. Bonjour,
    je ne sais pas qui est Bradley Cooper et je n’ai pas envie de le savoir, tellement je le trouve affreux. Parfois je ne vous comprends pas du tout dans votre approche de Tao. Ma conception en est plus subtile.

    • Marie Bertolotti

      @Nilsson
      Bonsoir,
      J’ai expliqué en fin d’article quel lien je voyais avec le Tao. J’avoue que je n’ai pas été des plus subtile mais c’était le but.
      Mon professeur de Tao nous fait beaucoup rire, les enseignements sont plus faciles à assimiler dans ces conditions.
      Quand à Bradley, si vous n’en voulez pas, je le garde !
      Amicalement, Marie

  2. Tu m’as bien fait rire Marie et Bradley Cooper wow quel défi tu nous donnes !!! j »espère donc le cours 102 de séduction car bien que ton cours 101 soit super, Bradley Cooper ce n’est pas gagné! Merci pour ton humour Marie… bonne continuation

    Helen Roy

  3. Bonjour,
    de l’humour?????
    Vous manquez d’imagination!
    Je me suis inscrite a votre blog par gout naturel pour le taoisme, j’ai vite vu votre coté superficiel et je vais me désinscrire pour la même raison: mon gout naturel pour le taoisme.

    Cordialement

  4. Christian Carpentier- du Castel Répondre

    Bonjour,
    Je viens d’écrire un commentaire pour exprimer que je trouvais cette newsletter remarquable dans le fond, la forme, dans la finesse d’analyse et la vérité. Et c’est rare – et infiniment agréable et rassurant – de connaître une praticienne qui manie l’humour et le plaisir de vivre avec autant de bonheur. Souriez Madame Nilsson, la spiritualité c’est d’abord la vie et la vie c’est aussi ( et pas que, bien-sûr) la séduction.

    • Marie Bertolotti

      @Christian,
      Mais ! Il me semble que vous êtes un garçon et donc que vous ne deviez pas lire cet article non ?
      Vous n’écoutez pas les recommandations féminines donc… Arf…
      Cher Christian, je vous remercie chaleureusement pour votre gentillesse et votre compréhension.
      Belle route à vous aussi,
      Marie

  5. pas intéréssée du tout par ce genre de situation manque de naturel , une scène de courte vie a mon avis
    cordialement
    véronique

    • Marie Bertolotti

      @Véronique
      Je m’amuse beaucoup à écrire ces articles, mais à une condition : Agir au gré de mes humeurs.
      Je me doute bien aussi qu’intéresser tous les abonnés à tous les sujets est impossible.
      Soit.
      Bonne journée, Marie

  6. Surprenant le commentaire de V.! Je sais que les hommes ne sont pas admis aux débats, aussi je ne débats de rien, mais je dois dire que votre manuel de séduction est des plus attirant. J’apprécie beaucoup la complémentarité sexualité / spiritualité, telle que vous l’exprimez avec humour, car c’est la vie, et j’aime beaucoup moins, je n’aime pas du tout en fait, cette notion « new age » d’âmes sœurs, où la rencontre est pilotée, programmée par le « karma » sans aucune intervention du jeu de la séduction. Je n’aime pas le terme, car entre  » âmes sœurs » il faudrait éliminer toute sensorialité, sauf alors à risquer des relations incestueuses… Alors oui à la séduction, au jeu de la séduction, à l’enjeu de la séduction et à plus si affinité!

  7. Le sourire, le recul et l’humour ne sont pas forcément signe de superficialité et ne remettent pas en question la profondeur et le bienfondé d’un sujet. Ils peuvent au contraire amener légèreté et souplesse, en joignant l’utile à l’agréable. Pour ma part, je reste. Le fond me parle, la forme me plait, me fait rire et donne de la bonne humeur à ma journée, Merci Marie 😉 Après, si Brad pouvait manger un peu de nutelas pour faire fondre sa carapace,… mais bon j’essaierai de m’adapter..;)

  8. Coucou Marie !
    Surtout ne change rien ! j’aime lire à travers tes « transcriptions » l’esprit de François, et je ris …. C’est la vie, un moment de bien-être.
    Merci à toi !
    Bises

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu