Ma réputation et moi

J’ai une belle réputation

Cela fait des années que j’y travaille et je tiens absolument à la garder intacte. Je ne laisserai personne y toucher ! Pour parvenir à mes fins, j’ai pris des risques, j’ai bougé pour être remarqué, j’ai tout fait pour être reconnu.

Il se peut même que j’aie écrasé quelques personnes sous mes talons aiguilles ou mon attaché-case. J’ai pu être dangereux à une époque mais sans grands moyens.

Mais aujourd’hui, enfin, j’y suis, j’ai une réputation d’enfer !

Je dois la conserver à tout prix

J’ai un problème à présent, je ne peux et ne veux plus revenir en arrière. Je dois empêcher d’autres ambitieux de prendre ma place, je dois changer ma stratégie. J’étais attaquant, je dois devenir défenseur.
Et j’ai un atout :  J’ai le pouvoir, j’en ai beaucoup plus qu’avant (du coup, je suis encore plus dangereux).

Pour continuer à progresser, il faudrait prendre des risques, mais je n’en suis plus capable, j’ai trop peur de perdre mes acquis. Je vais donc devenir incompétent, du fait de ne plus être en mouvement. Et si je me débrouille bien, je vais réussir à masquer mon incompétence en transférant mes responsabilités sur mes sous-fifres, ce sera de leur faute en cas de problèmes.

Je fais erreur

  • La recherche de la notoriété fausse les rapports humains.
  • Je m’imagine constamment dans le futur.
  • Mon intérêt est motivé par la logique de la possession, de l’avoir.

Seulement il vaut mieux être présent qu’intéressé dans la vie.

Comment résoudre ce problème ?

Je dois travailler à briser ma popularité, à en changer.

  • J’étais fiable ? Je ne le serai plus ! Et je serai ingérable dorénavant !

Il faut accepter de changer de réputation, on ne perd rien en fait, c’est une illusion. Il faut s’en désintéresser petit à petit.

Tiré de l’enseignement donné au Cercle Taoïste Lyon

Marie Bertolotti

desirdetre.com
Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu