Comment s’hydrater ?

Le travail des reins

Les reins ne peuvent filtrer que 2 litres de liquide par jour. Au-delà, ils se fatiguent. Pour voir si vous vous hydratez suffisamment, regardez votre urine qui doit être de couleur jaune paille, ni trop claire ni trop foncée.

Si on boit trop de liquide

Il est inutile de boire des litres d’eau chaque jour.
Même en plein désert, un litre de thé suffit s’il est fractionné tout au long de la journée.

Si l’on boit trop de liquide, les reins sont en surrégime et se fatiguent, ce qui est déjà le cas si l’on est malade, en choc émotionnel ou dans une période difficile. S’installent alors une rétention d’eau, un gonflement, une prise de poids sur les fesses et les hanches chez la femme, le ventre chez l’homme. Cette rétention de liquide se transformera en graisse.

De plus, les reins étant défaillants, tous les autres organes sont alors perturbés et les pathologies se développent.

Les besoins

Eau potableUn individu normalement constitué n’a besoin de boire qu’un litre de liquide par jour.
Il le boira en petites quantités fractionnées, jamais un grand bol d’un coup.
Attention, le changement d’habitude hydrique doit se faire très lentement, ne passez pas de 3 litres à 1 litre brutalement.
Boire pendant les repas est inutile et contre-productif. Vous diluez les sucs gastriques.

Quelle boisson pour s’hydrater ?

L’eau n’est pas aussi hydratante qu’on le croit. Elle passe par l’estomac, le duodénum, l’intestin grêle puis est éliminée. Elle n’entre pas dans les compartiments hydriques, elle n’hydrate donc pas en profondeur.
Il vaut mieux boire du thé ou des tisanes.
Attention, toutes les herbes ont des vertus thérapeutiques, il ne faut donc pas boire toujours la même. L’effet bénéfique de la plante deviendrait alors néfaste pour notre santé.

Toute boisson ingérée devrait être à une température de 37° au moins.
Pourquoi ? Parce qu’il y a une perte d’énergie du corps à devoir réchauffer une eau fraîche, une glace ou tout aliment froid pour le mettre à la température du corps.
Le but étant de garder son énergie, il est plus judicieux de lui fournir des aliments et boissons qui sont  déjà à la température corporelle.

Les alcools peuvent être bus mais exceptionnellement, lors des repas de fête uniquement.
La bière est souvent bue en trop grande quantité, elle est gazeuse, froide et fermentée. A éviter parce qu’elle fatigue trop les reins. Une de temps à autre pas plus.
Les vins blancs et rosés contiennent du soufre qui attaque le foie et provoque des maux de tête si on en boit trop.
Pas de problème avec le vin rouge à raison d’un verre par jour.

Le café :  Un café après le repas de midi vous aidera à digérer votre bol alimentaire. Mais il vaut mieux éviter de boire plusieurs cafés dans la journée. Le café appartient au type de produit Yang comme l’alcool, stimulant au départ. Mais suscitant de la fatigue après coup.
Juste une mise en garde contre le café au lait. Il faut savoir que la caséine du lait précipite les tanins du café, les rendant beaucoup moins vite dégradables par les enzymes de l‘estomac, c’est un mélange indigeste.

Le thé vert : Pris avec modération, il est plein de vertus. Par contre, il s’oppose à l’assimilation du fer. Il est donc contre-indiqué en cas d’anémie, il est déconseillé d’en boire pendant les repas.

Tiré de l’enseignement de J. Pelissier

En complément, cet article de P. Sionneau

Marie Bertolotti  desirdetre.com

8 Responses
  1. Le café est de nature chaude et amère, il aura tendance à réchauffer .

    Le thé vert est de nature froide et amère , il refroidit donc l’organisme. Il n’est pas sans effets, il ne faut pas trop en boire .Le thé s’oppose à l’assimilation du fer. Il est donc contre-indiqué en cas d’anémie . Pour cette raison, il est déconseillé de boire du thé aux repas.

    Le thé peut aggraver ulcère gastrique ou duodénal s’il est pris à jeun sur un ventre vide. De manière générale, en cas d’ulcère, éviter le thé.

    Le thé semble s’opposer à certaines substances médicamenteuses et aussi l’assimilation de certaines protéines. De ce fait, il est déconseillé de prendre du thé à table ou au même moment qu’une prise de médicament.

    Par ailleurs, un excès de thé peut induire :

    Palpitations cardiaques
    Céphalées
    Acouphènes
    Vision trouble
    Donc attention
    Pris avec modération il est plein de vertus, 2 tasses par jour.

  2. Hou la la la la la la la !!!! que de grosse bêtises dites dans cet article !!! Aucunes références citées et ce n’est pas pour rien ! Le corps nécessite au minimum 1,5l d’eau par jour en sus des boissons liquides qui, elles,doivent être digérées et n’apporte que 10 à 20% d’hydratation sur leur masse totale.
    Les reins fonctionnent de telle sorte que l’apport d’eau en quantité ne peut les fatiguer, mais oui, ce sont les boissons autres qui le stresse car il doit en filtrer les particules non H2O.
    Le corps ne peut absolument pas transformer l’eau en graisse !!! pourquoi pas en pétrole aussi ! Au contraire le corps utilise l’eau pour la cohésion cellulaire et si il n’y en a pas assez alors il utilise la graisse = boire peu, c’est donc grossir ! C’est d’ailleurs la base de toute personne désirant perdre le poids inutile… regardez nos jeunes ados en surpoids qui ne boive que très peu d’eau !
    Bref….cet article est d’une inconséquence rare…et son auteur bien mal informé. Essayez de ne boire qu’un litre d’eau par jour et vous comprendrez vite: le corps en consomme déjà au moins 2 à 3l pour le seule digestion selon la nature de son alimentation. Toute autre boisson est un travail pour le rein et l’eau (prise l’estomac vide) en est les vacances…
    Désolé mais je ne peux que réagir à ce genre d’information !

    • Marie Bertolotti

      Cet article est tiré d’une conférence de Jean Pelissier sur l’hydratation. Je me suis demandée si j’avais mal compris son message et non, j’ai trouvé un article d’une osteo sur le même sujet avec le même intervenant (bien évidemment), son article est d’ailleurs bien plus précis que le mien. Je donne le lien au cas où cela intéresserait quelqu’un.
      Pour ma part, je ne dis pas que Jean Pelissier détient la vérité absolue par contre j’applique depuis 6 ans ses conseils et je me sens bien dans cette façon de m’hydrater. L’idéal est d’expérimenter et de sentir ce qui est bon ou pas.
      Bonne journée ! Marie

      • Eric Michel

        Aucun souci sur l’information…mais j’avoue que certains aspects m’ont fait bondir ! essaie donc de boire 2 à 3 litres d’eau par jour en sus des tisanes et autres thés et tu en feras aussi une toute autre expérience.. l’eau s’assimile directement dans le côlon et non dans le grêle, raison pour laquelle elle n’y séjourne pas…mais bref. Un très bon livre écrit par le docteur Bathmanghelidj (pas sûr de l’orthographe…) titré « votre corps réclame de l’eau » traite de cela. Cet homme soignait pleins de maux juste avec de l’eau prise à certaines heures (il était emprisonné lors de la révolution iranienne et n’avait que ça…) et à raison d’au moins 1,5l par jour. Croiser ces infos peut être plus éclairant peut-être…désolé du ton pris précédemment…mon côté un brin emphatique parfois 🙂
        Belle journée aussi.
        Eric

  3. Il me semble que, contrairement à ce qui est écrit ci-dessus (« Même en plein désert, un litre de thé suffit s’il est fractionné tout au long de la journée », « Il vaut mieux boire du thé ou des tisanes. »), le thé est un diurétique (ainsi que le café, les boissons gazeuses brunes, les boissons sucrées et la bière).
    => il entraîne une perte d’eau plus importante que le volume de liquide ingéré (en entraînant dans l’urine l’eau du plasma sanguin).
    Donc il aurait plutôt tendance à déshydrater, non ?

    • « Paradoxalement, si les Touaregs boivent du thé chaud, c’est pour se refroidir ! Dans le désert, l’organisme doit évacuer de la chaleur alors même que la température ambiante est supérieure à celle du corps et que la perte de chaleur par rayonnement, conduction et convection est impossible. L’organisme utilise alors l’évaporation : l’eau qui s’évapore emporte une partie de la chaleur présente à la surface de la peau et des muqueuses respiratoires, et refroidit ces structures. »

      Michèle Chabert, maître de conférences, physiologie du comportement alimen- taire, EPHE, Paris XIII.

      • Marie Bertolotti

        Dis donc vous me faites travailler !! Alors voilà ce que j’ai trouvé :
        Le thé est aussi bon que l’eau pour se garder hydraté

        Montréal, 30 mars 2011 — Contrairement à ce que l’on croyait, le thé ne déshydrate pas le corps. Une étude parue dans le British Journal of Nutrition dévoile que boire de quatre à six tasses de thé par jour maintient une aussi bonne hydratation qu’un litre d’eau. Jusqu’ici, on croyait qu’en raison de sa teneur en caféine, le thé pouvait plutôt déshydrater le corps, mais il n’en serait rien, au contraire. De plus, on ne note aucun effet négatif sur la santé en consommant une telle quantité de thé. 21 personnes du Royaume-Uni ont participé à un essai clinique. Elles devaient boire quatre tasses de thé, avec 20 ml de lait écrémé et sans sucre, sur une période de douze heures, ou de l’eau. Une autre journée, on a refait le test, mais cette fois avec six tasses de thé. Des échantillons sanguins étaient prélevés pour mesurer le niveau d’hydratation. Les chercheurs n’ont observé aucune différence significative entre la consommation de thé et d’eau. Le thé permettrait donc de conserver un niveau adéquat de fluides dans le corps. En plus, il a l’avantage d’être riche en flavonoïdes, ce qui réduit les risques de maladies cardiaques et d’accident vasculaire cérébral. (BUM)

        A mon avis en cherchant bien on pourrait sûrement trouver le contraire dans une autre étude.
        Sincèrement je crois que chacun doit tester ce qui est bon pour lui.
        Nous sommes tous différents. Fiez-vous à la couleur de vos urines et faites des tests avec thé et avec eau.
        Bonne soirée !

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu