Les quatre principes de la spiritualité

 Le 1er principe : “Quiconque vous rencontrez est la bonne personne”

Ceci signifie que personne n’arrive dans notre vie par hasard. Toute personne près de nous, toute personne avec qui nous entrons en contact, est là pour nous enseigner quelque chose ou pour nous aider à améliorer une situation présente.

Le 2nd principe : “Peu importe ce qui est arrivé, c’est la seule chose qui pouvait arriver.

 Rien, absolument rien de ce que nous avons expérimenté n’aurait pu être autre chose, même le moindre détail. Il n’y a pas de  » Si seulement j’avais agi différemment…ça aurait été différent ». Non. Ce qui s’est passé est la seule chose qui aurait pu et a dû prendre place dans notre vie pour apprendre la leçon et avancer. Chacune des circonstances de notre vie est absolument parfaite, même si cela défie notre compréhension et notre égo.

Le 3ème principe : « Chaque moment est le bon moment.”

Toute chose commence exactement au bon moment, ni trop tôt ni trop tard. Quand nous sommes prêts pour quelque chose de nouveau dans notre vie, c’est là, prêt à débuter.

4ème et dernier principe :   “Ce qui est terminé, est terminé »

C’est simple. Lorsque quelque chose se termine dans notre vie, cela aide notre évolution. C’est pourquoi, enrichis par l’expérience, il vaut mieux lâcher prise et avancer.

desirdetre.com
8 Responses
  1. En fait , en lisant ton article, j’ai l’impression que tout s’enchaine avec facilité…que tous ces principes sont évidents…
    J’ai un peu ( bcp) de mal en ce moment avec le 2eme et 4eme principe….

  2. Il faut comprendre ici que ces « principes », au delà de leur valeur de vérité qu’on voudrait où pas leur accordé, sont d’excellents principes pour une vie intelligente où l’on évite de la souffrance inutile en se construisant plus sereinement. Il n’est pas nécessaire d’y croire, il est suffisant de les avoir compris.

  3. Ca veux dire croire a un destin immuable, et je préfère penser que ma volonté peut influer sur mon avenir.

  4. Bonjour, tout à fait d’accord avec tout ce que vous écrivez. Un souvenir me reste et j’y pense quelquefois, c’est ma meilleure amie qui est décédée voilà un an maintenant. Je suis contente d’avoir vécu sa compagnie, c’était une âme soeur pour moi, on se ressemblait sur bien des points et nous avons eu les mêmes souffrances, divorce de nos maris, et la maladie « alzheimer » de nos mamans. Nous avions la même sensibilité, la même façon de pensée, si bien que quand elle est décédé d’une longue maladie, le cancer, j’ai cru que j’allais en faire autant. Heureusement j’étais davantage battante et j’apprenais la thérapie et le développement personnel. Aujourd’hui, je suis soigné pour une petite déprime mais je sais que sa fait parti de l’âge et de mon travail pénible, j’ai 60 ans. Vos lectures font du bien aussi, je m’en lasse jamais. merci encore.

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu