Le choix du prénom

Né de l’union et de l’amour de deux êtres après 9 mois de gestation, il est temps de réfléchir au prénom de votre enfant. Il l’accompagnera tout au long de la vie voir même au-delà si ses descendants ont la bonne idée de perpétuer la tradition.

Quel douloureux choix pour des parents que d’attribuer un prénom à leur enfant. ils devront tenir bon face aux désaccords familiaux, et à l’avis d’amis pas toujours très flatteurs.

Savent-ils que ce choix influencera la destinée de leur progéniture au point de conditionner sa réussite scolaire et professionnelle ?

En effet, plusieurs études scientifiques ont prouvé qu’un prénom à connotation négative expose l’enfant à l’exclusion sociale et développe pour la plupart d’entre eux un fort complexe d’infériorité.  A l’inverse, un prénom qui évoque le positif permettra à votre enfant de se débrouiller plus facilement dans la vie et s’attirera la sympathie des autres.

Dans le même registre, les prénoms qui commencent par les premières lettres de l’alphabet ont plus de chance de fréquenter les meilleures écoles. On emploie le terme  de « discrimination alphabétique » pour cette anomalie.

Autres questions cruciales :  Quand arrive l’heure du choix, le prénom devrait-il être moderne ou ancien ? Faut–il préférer la facilité d’un prénom à la mode ou donner dans l’originalité ?
Depuis quelques années, je constate  l’émergence de nouveaux prénoms, issue de l’imagination fertile de parents voulant sortir du rang et personnaliser leur création au point d’en devenir imprononçable. Il suffit de fréquenter les couloirs d’une école maternelle pour se sentir dépassé par l’originalité de certains parents et prendre conscience de la complication de la tâche des enseignants.

On constate également que les séries tv, acteurs et chanteurs à succès influencent le choix des parents, on peut d’ailleurs faire un peu d’archéologie  cinématographique avec l’émergence des dernières générations.

Nos enfants, devenus adultes, font avec l’héritage de leur prénom, ils peuvent faire corriger le tir s’ils jugent que leur prénom les handicape.

Michel Bertolotti

desirdetre.com

 

 

 

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu