La théorie de la petite cloche

« Il y a 2 théories pour cultiver les salades, me confia mon père un jour. Il y a des gens qui croient que plus la salade endure des choses difficiles au début de sa croissance plus elle sera résistante par la suite et deviendra belle.
Et puis il y a ma théorie, celles des petites cloches en verre, qui consiste à protéger la salade du mieux que l’on peut et à la recouvrir d’amour. »

Je crois que cette théorie marche bien. Il y a peu de temps, alors que j’ai voulu à mon tour planter des salades dans mon jardin, je me suis rappelé cette phrase.
Je me suis alors rendu compte que mon père avait agi avec moi de la même manière qu’avec ses salades.
Je ne suis certes pas parfait, mais je puis vous certifier que la théorie de la petite cloche marche plutôt bien. »

Olivier Larissa « La théorie de la petite cloche »

desirdetre.com

Abonnez-vous à notre Newsletter et recevez immédiatement
VOS 8 PREMIÈRES CLÉS
pour une vie plus sage, plus sereine et saine !

J'accepte de recevoir des clés régulièrement. Je pourrai me désabonner à tout instant et avoir accès à mes données en bas de chaque newsletter. Mon adresse mail ne sera jamais cédée ou revendue. Si j'ai une question : contact@desirdetre.com
Soutenir le Blog

Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'être produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine. Désir d'être est géré par une association à but non lucratif, le blog ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en libre accès, car je considère que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, Désir d'être a des frais à honorer.
Vous comprenez donc sans doute pourquoi je sollicite votre soutien, même pour 1 €, vous pouvez soutenir Désir d'être, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

2 Responses to “La théorie de la petite cloche”
  1. Comme dans le Petit Prince 😉

  2. la petite cloche dépend de notre karma individuel mais aussi collectif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.