La spiritualité comme fuite

« Il est fort probable que ta méditation, ton yoga, tes lectures, tes pratiques spirituelles soient des mécanismes de fuite. Tu les as mis en place pour éviter ta douleur existentielle.

Peut-être que notre société, au lieu d’éviter son effondrement, doit aller collectivement au bout de sa folie. Ainsi une authentique révolution intérieure pourrait se produire.
Il se pourrait que ressentir ta souffrance d’être, jusque dans ta moelle épinière, soit la chose la plus intelligente qui puisse se produire.

Mais lorsque tu sens que tu vas péter un câble, tu vas au cours de yoga, tu regardes une vidéo de Mooji, ou tu participes à un séminaire d’éveil.
Au fond ce réflexe n’est pas différent que d’aller s’empiffrer au Mac Do, ou de faire du shopping pour se débarrasser de son mal de vivre. La spiritualité est un tranquillisant soporifique qui endort au lieu de réveiller.

L’intelligence de la vie nous fait rencontrer des défis : stress, douleur, maladie, mort, pertes en tout genre. La beauté de ces défis, c’est qu’ils nous dirigent vers un endroit vrai en nous-même.
Tout comme un enfant n’a pas besoin de spiritualité, cet endroit n’en a pas besoin non plus.
Dans ces moments de vérité, lorsque tu ne fuis plus ta mortalité, tes parts d’ombre, tes peurs et tes frustrations, tu es alors entier. Lorsque plus aucune échappatoire, spirituel ou non, te séduit, alors tu es vrai. Cette vérité est liberté. »

Alex Kimpe

Souriez c’est important !
desirdetre.com

◕‿◕ Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'être produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine. Désir d'être est géré par une association à but non lucratif, le blog ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en libre accès, car je considère que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, Désir d'être a des frais à honorer.
Vous comprenez donc sans doute pourquoi je sollicite votre soutien, même pour 1 €, vous pouvez soutenir Désir d'être, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

One Response to “La spiritualité comme fuite”
  1. On parle d’être comme un enfant mais nous ne sommes plus nos enfants, enfant nous avons une réalité instantanée, nos parents s’occupent de gérer le reste, l’intendance et autres multiples obligations, l’enfant rêve, se construit, imagine un futur merveilleux et puis la vie te fait grandir et te voilà, ado, adulte… peines de coeur, un métier différent de celui que tu aurais aimé et tu ne comprends pas pourquoi ta vie ne se déroule pas forcément comme tu l’avais désirée… pour comprendre si tu cherches à le faire la spiritualité t’ouvre des voies et le résultat pourra être un jour le lâcher prise et l’acceptation de ton état ainsi qu’il est car c’est ce que tu es… je n’y suis pas encore et heureusement que cette voie existe, elle me semble moins dangereuse que des Mac Do perpertuels. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.