Contes du monde / Sagesses du monde

Le vieux sultan et la bague

Il était une fois un vieux sultan qui, pressentant la mort approcher, réclama son fils à son chevet afin de lui léguer ce qu’il avait de plus précieux : un bel anneau d’or surmonté d’une volumineuse pierre bleue sous laquelle on pouvait dissimuler une mèche de cheveux, le souvenir d’un être aimé ou …

Sagesses du monde

Ne vous attachez à rien, pas même à la vérité.

Un maître Zen contemporain est sur son lit de mort.
Ses disciples sont rassemblés autour de lui, du plus ancien au plus novice.

Le disciple le plus ancien se penche pour demander au maître mourant s’il a un dernier conseil à leur communiquer.
Le vieux maître ouvre très lentement les yeux, et murmure d’une voix à peine audible …

Sagesses du monde

Notre peur la plus profonde

« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne sommes pas à la hauteur.
Notre peur fondamentale est que nous sommes puissants au-delà de toute limite.
C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraye le plus.

Nous nous posons la question :
« Qui suis-je moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux? »
En fait qui …

Contes du monde / Sagesses du monde

Les anges de la vieille

C’était une vieille paisible. Ses yeux d’enfant riaient toujours. Elle vivait seule dans son mas, avec quelques poules et sa chèvre. Tous les soirs, de Pâques à Toussaint, elle allait passer la veillée chez ceux de la ferme voisine. Quand il fallait aller au lit, après une heure de tricot, de tisane et de papotage, …

Contes du monde / Sagesses du monde

Je ne sers à rien ?

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux, terrifiés et atterrés, observaient, impuissants, le désastre.
Seul un petit Colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu.
Au bout d’un moment l’éléphant et le zèbre, agacés par ses agissements dérisoires, lui dirent :
-« Colibri …

Contes du monde / Sagesses du monde

L’horrible Yamamba

Il était une fois deux moines, qui s’en allaient rejoindre leur couvent près d’Edo. Ils avaient été retardés par un couple de paysans, qui leur avait demandé de bénir leur fils nouveau-né, et leur maison, et le troupeau.
Ils avaient bu par politesse et charité de cœur, une ou deux coupes de saké.
Maintenant ils …

Contes du monde / Sagesses du monde

Le maître incomparable

C’était un professeur paisible, à la politesse subtile, aux manières de grand seigneur. Pourtant, allez savoir pourquoi il avait pris à son service le plus mauvais des serviteurs qui se puisse voir ici-bas.
Grossier, sale, rogneux, une vraie catastrophe. Il rabrouait les invités, détestait qu’on lui donne un ordre, servait mal, râlait contre tout, se …

Gestion des émotions et du stress / Sagesses du monde

Ce qui est, est

Nous ne souffrons que lorsque nous croyons une pensée qui conteste ce qui est. Lorsque l’esprit est parfaitement clair, ce qui est est ce que nous voulons. Si vous voulez que la réalité soit différente de ce qu’elle est, vous pourriez tout aussi bien essayer d’apprendre à un chat à aboyer. Vous pourriez essayer et …

Sagesses du monde

L’esprit de compassion

L’esprit de compassion selon Marc de Smedt

Le bouddha disait qu’il fallait développer « l’esprit de compassion » non seulement envers nos semblables mais aussi envers tout ce qui est animé ou inanimé, plantes, animaux, minéraux, bref l’univers entier. En cela il était le premier écologiste.

Pourtant à chaque fois que ce terme est utilisé, …

Contes du monde / Sagesses du monde

Maître Saï et son Excellence

Son Excellence, monsieur le gouverneur, Musho Keishu est en voyage ; il chemine au pas lent de ses porteurs vers Kamakura, la grande capitale shôgunale. Confortablement adossé aux coussins de soie, les mains posées sur son petit ventre rond qui tressaute aimablement au rythme de sa litière, Monsieur le gouverneur somnole un peu …

Contes du monde / Sagesses du monde

Le roi devenu fou

Un ministre dit a son roi :
– La récolte est empoisonnée par un champignon, l’ergot de seigle. Ceux qui en mangeront deviendront fous.
– Eh bien, il faut avertir les gens afin qu’ils n’en consomment pas, dit le roi.
– Mais, répond le ministre, il n’y a rien d’autre à manger et si on ne leur …

Contes du monde / Sagesses du monde

L’érudit et l’idiot

Un moine zen vivait avec son frère borgne et idiot. Un jour, alors qu’il devait s’entretenir avec un théologien fameux, venu de loin pour le rencontrer, il se trouva dans l’obligation de s’absenter.
Il dit alors à son frère :
– « Reçois et traite bien cet érudit ! Surtout ne lui dit pas un mot et tout ira …