Contes du monde / Sagesses du monde

Invincible

Ce poème fut écrit en 1875 par William Henley, sur son lit d’hôpital, suite à son amputation du pied et à la douleur consécutive.

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je …

moines
Contes du monde / Sagesses du monde

Les deux moines et la jeune fille

Deux moines zen s’apprêtaient à traverser une rivière à gué, lorsqu’arriva une belle jeune fille.
Elle aussi souhaitait traverser, mais elle était effrayée par la violence du courant.
Alors l’un des moines la prit en souriant sur ses épaules et la porta de l’autre côté de la rivière.

Son compagnon fulminait : un moine ne doit pas toucher le …

un petit agneau dans l'herbe
Contes du monde / Sagesses du monde

Quelques pas dans l’herbe haute

Le chevreau de l’année est là devant sa mère. Il se dresse et apprend à tirer sur des feuilles basses. Il fait comme elle fait aux branches hautes, il fait tout comme elle.
Elle est là, il la voit, elle le voit, tout va bien.

Et puis voilà qu’il ne la voit plus. Elle lui est …

Contes du monde / Sagesses du monde

Pourquoi mon Dieu ?

Samuel est vieux, fatigué, râleur comme toujours, amer comme jamais. Il a décidé, ce jour-là, de demander des comptes à Dieu. « Après tout, se dit-il, j’ai le droit de savoir ce que je Lui ai fait pour qu’Il m’ait imposé l’absurdité de vivre. »

Et s’adressant au Tout-Puissant :- Pourquoi ne me parles-Tu …

tête du prince
Contes du monde / Sagesses du monde

Le garde-fou

Le prince de Tsinn festoyait avec ses courtisans. Le repas avait été bien arrosé.
Le souverain, quelque peu éméché, tenait des propos décousus et parfois bien extravagants auxquels ses favoris répondaient par d’onctueuses flatteries.
Soudain, le prince étira ses manches flottantes, poussa une exclamation de contentement et déclara:
– Il n’y a pas plus grand bonheur …

la voie de l'arc
Contes du monde / Sagesses du monde

La voie de l’arc

Lors d’une session de tir à l’arc dirigée par maître Satoshi Sagino, un élève lui demande :
– Que faut-il faire, et que je ne fais pas, pour que la flèche atteigne la cible ?
Le maître éclate de rire et dit :
– Pourquoi posez-vous la question à l’envers ?

L’élève ne comprend pas …

Contes du monde / Sagesses du monde

Le pot fêlé

Une vieille dame chinoise possédait deux grands pots, chacun suspendu  au bout d’une perche qu’elle transportait, appuyée derrière son cou.

Un des pots était fêlé, alors que l’autre pot était en parfait état  et rapportait toujours sa pleine ration d’eau. À la fin de la longue  marche du ruisseau vers la maison, …

Contes du monde / Sagesses du monde

L’art du tir à l’arc

Ki Tchang voulait apprendre l’art du tir à l’arc, qui, dit-on, est un excellent chemin pour accéder au Tao.
Il alla trouver le maître Feï Weï, qui jouissait d’une réputation considérable.
Celui-ci lui dit:
– Quand tu seras capable de ne plus cligner de l’oeil, je t’enseignerai mon art.
 
Ki Tchang rentra chez lui, se faufila sous le métier …

La coupe est pleine
Contes du monde / Sagesses du monde

La coupe est pleine

Un moine convie l’un de ses disciples à prendre le thé. Lorsque le disciple arrive, il découvre sur la table une théière et une élégante tasse de porcelaine. Sans dire un mot, le moine commence à verser du thé dans la tasse du disciple.
Il verse jusqu’à ce que la tasse soit pleine, mais ensuite, …

Contre qui t'es-tu emporté ?
Contes du monde / Sagesses du monde

Contre qui t’es-tu emporté ?

Un soir d’automne, le brouillard épais masque presque entièrement la rivière Saïtama. Un moine et un jeune novice s’apprêtent à la traverser sur une barque légère. Les flots sont jaunes et tumultueux, un vent violent s’est levé :

– Maître, je sais bien que l’on nous attend au monastère de Rishiko, mais ne serait-il pas …

clowns
Contes du monde / Sagesses du monde

Le clown crétin

Je suis un clown. Oui oui, un clown crétin, qui fait rire les uns et fait peur à certains !
Tu te gausses… serais-tu à peine méprisant ?! Observe toi un peu, mon spectateur : tu ris, tu es surpris aussi, choqué de temps en temps, émerveillé souvent, et parfois même ému, effrayé par ma liberté de …

Contes du monde / Sagesses du monde

Maître Saï et le destin

Il était une fois un vieux sage habitant dans une contrée isolée; il possédait un cheval, son seul outil de travail et son seul moyen de communication avec ses lointains voisins. Un matin, se levant pour travailler aux champs, quelle ne fut pas sa surprise quand il se rendit compte que son cheval …