Elections américaines et Tao

La technique est simple :
Un sujet d’actualité + un chapitre du Tao Te King tiré au hasard  :  Trouver les liens.

9 novembre 2016 :  Election de Donald Trump,
je tombe sur le Chapitre XLV du Tao Te King de Lao Tseu

(Le Saint) est grandement parfait, et il paraît plein d’imperfections; ses ressources ne s’usent point.
Il est grandement plein, et il paraît vide; ses ressources ne s’épuisent point.
Il est grandement droit, et il semble manquer de rectitude.
Il est grandement ingénieux, et il paraît stupide.
Il est grandement disert, et il paraît bègue.
Le mouvement triomphe du froid ; le repos triomphe de la chaleur.
Celui qui est pur et tranquille devient le modèle de l’univers.

Le hasard fait bien les choses n’est-ce pas ?

La notion de tranquillité dans le Tao

La quiétude implique une forme très douce et très profonde de confiance dans la vie et dans le Tao. L’évolution du monde va dépendre de sa capacité à trouver la paix et la joie. Faire de la tranquillité un but et une norme revient à vivre en toute confiance l’accomplissement du Tao.

J’ai confiance et je suis tranquille car tout est juste dans le Tao. Même cette élection, « choquante » à priori, qui aura son utilité à plus ou moins long terme. Un peu comme les 2 premières guerres mondiales qui nous ont fait construire l’Europe et donc permis de vivre sans guerres depuis 70 ans.

En conséquence de cette nuit du 9 novembre :

  • Je me dis que les hommes politiques pourraient se décider à ECOUTER et RESPECTER celles et ceux qui votent (ou pas) pour eux.
  • Je me dis que les citoyens pourraient se réapproprier la sphère démocratique. En France, la création des « maisons citoyennes » d’Alexandre Jardin ou l’économie collaborative qui se développe prouvent que ceux-ci n’attendent plus que l’action vienne d’en haut. En confiance, ils changent le monde, à leur niveau.

Les règles du jeu évoluent, lentement mais sûrement. Le résultat surprenant de ces élections en est un signe fort.

La notion de pureté dans le Tao

La pureté, dans le sens « Est pur ce qui est comme moi et est impur l’autre qui doit être éliminé », signifie ségrégation, haine, intégrisme et fanatisme. L’histoire foisonne d’exemples d’hommes ayant cru à cette notion, pour autant, cette définition de la pureté n’a pas sa place ici.

La pureté dont Lao Tseu fait mention dans le chapitre XLV  concerne cette fidélité à soi et à son propre destin. Le combat quotidien que l’on doit tous mener est de lutter CONTRE le conformisme rampant et confortable qui propose de renoncer à ce que l’on est pour rentrer dans la norme commune. Hurler avec les loups est facile, surtout si ceux-ci prônent la haine et la destruction. Construire la paix et la tolérance, ensemble, avec patience est beaucoup plus compliqué.
Pour le coup, nous sommes tous concernés n’est-ce pas ?

Quelles leçons en tirer ?

  • Restons tranquilles car tout est juste. L’élection américaine nous oblige à prendre conscience que cela peut nous arriver aussi. Soyons donc vigilants pour éviter les extrémismes dans nos démocraties imparfaites. Nos hommes politiques ne sont plus à la hauteur des enjeux mondiaux, pour autant, la faute n’en revient pas aux plus démunis, aux étrangers, aux réfugiés, aux plus faibles. Je pense même que c’est tout le contraire.
  • Restons purs, ne nous laissons pas influencer par la meute.
  • Construisons le nouveau monde ensemble. Connaissez-vous le mouvement Bleu Blanc Zèbre ?

 

Marie Bertolotti

desirdetre.com

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu