L’oignon

Ses actions principales :

L’oignon permet de lutter contre les distensions de l’estomac souvent dues à une stagnation de Qi, d’énergie de l’estomac.
En tonifiant l’énergie de la Rate, l’oignon contribue à faciliter la digestion.
C’est un anti-diarrhéique notoire.
L’oignon aide à la digestion des céréales, des légumineuses, des féculents.
Quand on mange par exemple un plat de lentilles, il convient de les cuisiner avec un émincé d’oignon. Cela évitera d’avoir des flatulences trop importantes.
Pour toutes les piqûres de guêpe ou d’insecte, on frotte la lésion pendant 2’ avec un oignon coupé en deux.
Les Chinois expliquent qu’une consommation régulière d’oignon permet d’accroître la force musculaire. Il faut se rappeler que la Rate est à mettre en relation avec les chairs et les muscles en MTC.
L’oignon est très intéressant en cas de rétention de liquide. On dit qu’il soutient la diurèse.
Dans la tradition populaire, on sait que prendre de l’oignon en cas d’infection pulmonaire avec présence de crachats, de Tan, favorise l’expulsion de ces mucosités.
De même, traditionnellement,  on peut montrer que la présence d’oignon dans les pièces d’une maison, au moment d’épidémie de grippe, protège les occupants. On a pu retrouver les virus de grippe dans la chair de l’oignon !!! Ce n’est pas un attrape-mouches, mais un attrape-virus.
Une recette à tenter : « on coupe les deux extrémités d’un oignon. On le pique avec une fourchette à une des extrémités et on le pose à côté d’un malade atteint de pneumonie. L’oignon noircit très rapidement à cause des germes et l’état du patient s’améliore considérablement !!! »
Que ce soit l’ail ou l’oignon, il est d’usage dans de très nombreux pays d’en placer dans les chambres à titre de protection. On dit même que cela a protégé les gens pendant la peste noire.
Selon la théorie des signatures, les oignons ressemblent aux cellules du corps. A ce titre l’oignon aide à nettoyer les déchets de toutes les cellules du corps.
Les larmes produites lors de l’épluchure permettent  de « laver » la couche épithéliale des yeux.

Que disent les recherches modernes ?

Il a été démontré que l’oignon était un aliment majeur dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.
Il possède en effet des vertus hypocholestérolémiantes et hypotensives. C’est un antiagrégant plaquettaire. Il a aussi d’importantes vertus anti-oxydantes.
Il contient des composés soufrés. Ce sont eux qui font pleurer et chargent l’haleine. Et ces composés ont des vertus hypoglycémiantes. Ils sont donc très intéressants pour les diabétiques.
Il dissout l’acide urique responsable des crises de goutte, de douleurs articulaires et de calculs rénaux.
Il possède au même titre que l’ail, l’échalote, la ciboulette, la ciboule, d’excellentes propriétés anti-cancer.
Des études ont montré que les extraits d’oignons pouvaient inhiber le processus de mutation cellulaire à l’origine des cancers, mais aussi d’éliminer la prolifération de cellules cancéreuses.

Contre-indications

Ne pas prendre cru en cas d’estomac sensible.
Nous savons que la nature piquante et dispersante est à mettre en relation avec les Poumons. On devrait s’abstenir d’en prendre, surtout cru, en cas de fièvre, ou de maladies inflammatoires comme des conjonctivites, des problèmes de prurit cutané.

Tiré du blog de Jean Pelissier
http://blog.jeanpelissier.com

Un "j'aime" c'est comme un sourire ou un merci. Aidez-nous à nous faire connaitre. ♥ Merci !                         desirdetre.com
Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu