Comment travailler la patience

L’impatience est un trouble de la relation au temps, elle concerne celui qui veut tout de suite ce qu’il a en projet. Il vit dans le futur.
Quand vous vivez dans le présent, vous ne pouvez pas être impatient. Nous le sommes généralement plus dans la 1ère partie de notre vie, pour autant, on peut tous devenir impatient avec le temps.

Les manifestations de l’impatience

Nous vivons dans un monde où l’on doit se projeter et avoir des rêves qui se réalisent vite. L’impatient est pétri par l’attente, les aspirations qui ne se réalisent pas, les désirs inassouvis.
Il se déconnecte petit à petit de la vie réelle, cela lui donne de la contrariété, de l’irritabilité, de l’énervement, de la frustration, de la déception et de la tristesse.
Il y a un niveau d’impatience normal et d’autres plus ingérables. Certains individus peuvent devenir violents quand ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent immédiatement.
Le problème est que quand les limites sont dépassées, l’impatient ne peut plus entendre raison, il ne se contrôle plus, son esprit n’est plus là. Il n’y a rien à faire tellement c’est fort pour lui. Ces personnes sont dangereuses.

Les addictions la favorisent mais l’égo démesuré de l’impatient peut aussi le faire partir en vrille, très souvent parce qu’il croit être le centre du monde.

Quoi faire ?

L’enfant, le jeune, l’adolescent doivent être éduqués à la frustration car elle est le moteur de l’impatience. L’enfant frustré peut se mettre en colère et même devenir violent, pour autant il ne faut pas céder, il apprend la patience. Le frustrer est une preuve d’amour.

Votre bébé rampe et désire son jouet placé à un mètre de lui ? Ne lui donnez pas, laissez-le aller le chercher seul. Vous lui rendrez service pour sa vie d’adulte en devenir.
De même, il faudra leur apprendre à gérer des projets à « long » terme, à travailler « dur » pour obtenir. Il s’agira en fait d’apprendre à attendre et devenir patient.

Pour les taoïstes, l’idéal est de ne rien souhaiter, de ne rien attendre, de prendre ce qui vient, pas plus, dans le calme intérieur que tout est juste.

Tiré de l’enseignement donné au Cercle Taoïste Lyon

Marie Bertolotti
desirdetre.com

Soutenir le Blog

Puisque vous êtes ici, j'ai une faveur à vous demander, le blog Désir d'être produit de nombreux articles qui semblent vous intéresser chaque semaine. Désir d'être est géré par une association à but non lucratif, le blog ne diffuse aucune publicité. Tous les articles sont en libre accès, car je considère que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Pour autant, Désir d'être a des frais à honorer.
Vous comprenez donc sans doute pourquoi je sollicite votre soutien, même pour 1 €, vous pouvez soutenir Désir d'être, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

One Response to “Comment travailler la patience”
  1. Baadich ntromeyte Répondre

    merci vos textes nous guident dans cette vie.Ils analysent les phenomenes du maniere rationnelle
    ce que je veux de vous c est d utiliser un français tant que possible.abientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.