Aimer, c’est perdre le contrôle

Le zen nous enseigne à lâcher 

Tout au long de leur apprentissage, les étudiants en zazen (posture de méditation assise) comprennent que même s’ils contrôlent certaines de leurs réactions, ils ne commandent personne. Petit à petit, ils peuvent voir leurs proches tels qu’ils sont vraiment et non tels qu’ils souhaitent ou exigent qu’ils soient.

Qui plus est, ils réalisent que c’est un acte de violence et non d’amour que de vouloir changer et contrôler une autre personne à ses propres fins. Durant la méditation, en ne bougeant pas, nous abandonnons le contrôle de notre état, ainsi nous apprenons à relâcher en profondeur notre besoin de tout contrôler.

Ne bougez pas, ne faites rien

Pour autant, « Ne faites rien » ne signifie pas que vous devez être passif, c’est même le contraire. Lorsque vous êtes confronté(e) à une phase difficile, ne soyez pas dans l’embarras, ne luttez pas et n’entrez pas dans un conflit. Restez centré et inébranlable au milieu de la tempête et examinez la véritable cause du problème.

« Ne bougez pas » signifie aussi qu’il faut arrêter de faire ce qu’on avait l’habitude de faire, il faut arrêter de répéter les mêmes erreurs.

Et pourquoi pas lâcher complètement ?  Ne bougez plus. Laissez la situation bouger d’elle-même. Et qui sait ce qui pourrait arriver ?

« Aimer, c’est perdre le contrôle. »   Paulo Coelho

Marie Bertolotti

Un "j'aime" c'est comme un sourire ou un merci. Aidez-nous à nous faire connaitre. ♥ Merci !                         desirdetre.com
Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu