9 exercices pour ne plus subir la vie

Régulièrement, la vie me joue des tours pendables et je ne peux pas m’en empêcher, je souffre, voire même je coule. Il y a des solutions pour mieux vivre ces moments difficiles qui nous mettent à genoux, il faut travailler la difficulté mais aussi l’appréhender différemment :

  1. J’accepte que le changement soit inévitable. Personne ne peut y échapper, je suis heureux puis malheureux, et le bonheur revient, et il repart. Nous subissons tous ces cycles, pas le choix.

Exercice : Retrouvez un changement important et finalement positif de votre vie.

  1. J’analyse une épreuve de ma vie passée.

Exercice : Ai-je fait une erreur ? Si oui, est-ce que je l’ai répété par la suite ?  Est-ce qu’avec le recul, je pourrais dire que cette erreur m’a été utile ?

  1. Les épreuves m’obligent à la transformation. Je n’ai aucune raison de travailler sur moi si tout va bien. Par contre, quand tout devient trop compliqué, je n’ai plus le choix. Je change et me transforme. Ou je bloque et je souffre, c’est un choix.

Exercice : Retrouvez une situation qui vous a obligé à vous remettre en question.

  1. Si je change, le monde change. Lorsque je travaille mes émotions (avec l’EFT par exemple), bizarrement, après coup, mes proches se comportent différemment avec moi. Pourquoi ? Parce que le monde extérieur est une projection de mon monde intérieur. Si je m’apaise, mes relations, mon environnement s’apaisent.

Exercice : Retrouvez une situation où des proches ont changé de comportement envers vous. Positivement. Aviez-vous été différent(e) ?

  1. Je souffre quand je résiste à ce qui « est ». Je dois donc être capable de reconnaitre si je peux changer la situation ou pas. Si c’est possible, je le fais, sinon, je lâche et j’accepte la situation telle qu’elle est.

Exercice : Retrouvez une épreuve passée où vous ne pouviez pas agir. Combien de temps avez-vous mis à le comprendre, à l’accepter ?

  1. Je change ma perception de la difficulté. C’est un problème si je pense que ç’en est un. Et si c’était juste un enseignement ?

Exercice : Retrouvez une situation de votre passé qui vous paraissait insurmontable et qui ne l’a pas été, finalement.

  1. Ai-je des œillères ? Souvent, je désire que les choses se passent selon un programme très précis. Et je n’en démords pas. Ca me ferme à d’autres possibilités.

Exercice : Retrouvez un moment de votre vie où vous étiez bloqué par une croyance. Y avait-il une autre façon de voir les choses ?

  1. Suis-je une victime ? Tant que je le suis, je ne tire aucun enseignement de l’épreuve que je vis et surtout je ne mets rien en place pour sortir du problème.

Exercice : Retrouvez une situation où vous vous êtes mis en position de victime. Inutilement.

  1. Quelles leçons tirez-vous de cette analyse du passé pour vos difficultés actuelles ?

 

« Chacun et chaque chose remplit parfaitement son rôle, sans erreur »  Katie Byron.

Marie Bertolotti


Illustration :

Les fous, les marginaux, les rebelles, les anticonformistes, les dissidents, tous ceux qui voient les choses différemment, qui ne respectent pas les règles…

Vous pouvez les admirer, ou les désapprouver, les glorifier ou les dénigrer, mais vous ne pouvez pas les ignorer, car ils changent les choses, ils inventent, ils imaginent, ils explorent, ils créent, ils inspirent, ils font avancer l’humanité.

Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie. Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui y parviennent.

Discours inspiré du Cercle des Poètes Disparus


desirdetre.com

One Response
  1. génial quand Divine Providence vous repasse le plat d’une épreuve où vous avez lamentablement échoué par
    un manque évident de sagesse et d’humilité .c’était il y a 6 ans !

Leave a Reply

Votre avis est le bienvenu